Mali : La population de Goundam craint les inondations

0
145

Les inondations sont fréquentes dans plusieurs quartiers de la ville

À chaque hivernage, circuler à Goundam est un véritable casse-tête pour les populations. à l’absence de canalisations, les rues sont gorgées d’eau et les maisons ne sont pas non plus épargnées par les eaux de pluies par endroits.
Auparavant, la ville comptait quelques caniveaux où étaient drainées les eaux de pluies jusqu’au niveau des réservoirs installés par les autorités. Les eaux de pluies contenues dans ces réservoirs servaient à abreuver des animaux.

Tout comme les enfants venaient se baigner dedans et les femmes y lavaient leurs ustensiles de cuisine. Il faut préciser qu’à l’époque il y avait moins d’ordures et la ville était très propre car les services d’hygiène étaient très présents dans le quotidien des populations.
De nos jours, avec la forte urbanisation, Goundam connaît de sérieux problèmes de voirie.

Dans les 11 quartiers que compte officiellement la ville, le problème de drainage des eaux de pluies est réel. Cette situation est encore plus grave dans des quartiers comme Sabaibangou, une partie de Larabtareye, des quartiers périphériques où les inondations sont fréquentes.

Il faut rappeler qu’en 2002, les inondations ont fait un mort et des blessés. En outre, plusieurs maisons se sont écroulées. à l’époque, des promesses ont été tenues notamment le creusement des caniveaux afin de conduire les eaux de pluies vers le marigot. Cependant rien n’a été fait dans ce sens.

à chaque saison de pluie, le scénario se répète : des rues gorgées d’eau, des concessions envahies par les eaux et des sinistrés qui demandent de l’aide.

En ce mois de juillet 2020, la ville de Goundam a enregistré en trois jours (du 13 au 15 juillet) 44 mm de pluies qui ont déjà provoqué de sérieux problèmes au niveau des rues et des concessions.

Les jeunes de certains quartiers de la ville s’organisent pour creuser des canalisations afin de limiter les dégâts en cas d’inondation.

Almahadi A. TOURÉ
Amap-Goundam

Laisser une réponse