Goundam : Les bandits armés sévissent en toute impunité

0
162

Le Cercle de Goundam est devenu un nid des bandits armés sans foi ni loi qui multiplient des opérations de vols, d’enlèvements, d’intimidations, de brigandages à travers les villes et villages du Cercle et surtout sur la route nationale 33 (RN33) de Tonka à Tombouctou.

Les populations souffrent énormément de cette situation quand on sait que les auteurs de ces crimes courent toujours dans la nature.
Il faut signaler que la région regorge d’armes de guerre (kalachnikov, pistolets automatiques) dont les détenteurs les dissimulent dans le sable et les deterrent pour s’en servir en cas de besoin.

Des bandits armés osent même attaquer les paisibles citoyens en pleine journée. Les cas les plus fréquents sont les vols et les enlèvements.
Le nombre de personnes victimes du grand banditisme dans le Cercle de Goundam est estimé à plus de cent cinquante au cours des trois derniers mois. Certaines victimes ont porté plainte à la Brigade de gendarmerie locale, mais sans suite.

Des habitants se disent que si réellement la MINUSMA est à Goundam pour la protection des personnes et de leurs biens, cette situation ne devrait pas prospérer.
Ce climat d’insécurité ambiant a créé une suspicion au sein de la population de Goundam. Les uns se méfient des autres. Une situation exploitée par les bandits armés qui sont de plus en plus aureoles de leurs succes sur le terrain.
La situation est telle que tout ressortissant de Goundam désirant passer un séjour dans la localité doit éviter d’emporter des biens précieux, car les malfrats sont toujours aux aguets.

Almahadi A. TOURÉ
AMAP-Goundam

Laisser une réponse