Goundam : L’insécurité refait surface

0
216

Après une longue trêve, le grand banditisme refait surface sur l’axe Goundam-Tombouctou. En effet, depuis quelques temps, des individus armés sèment la terreur sur cette route, multipliant les attaques et braquages. La semaine dernière a été très éprouvante pour les populations. Un des conseillers techniques de l’Agence régionale de Tombouctou a essuyé des tirs, alors qu’il se rendait à Goundam. Il a été blessé au pied par balle. Transporté à l’hôpital de Tombouctou, il a été ensuite, évacué au Centre hospitalier universitaire de Kati.

Quelques jours plus tard, des véhicules de transport en commun ont été attaqués par des bandits armés qui ont dépouillé les passagers de tous leurs biens. Les passagers venaient de Diré, Niafunké et Goundam.

Les bandits ne se sont pas contentés de cette attaque, ils sont ensuite venus dans la ville de Goundam, puis à Sossowallé et Alkara où ils ont pillé des boutiques. Circulant à moto, ils se sont attaqués à deux gendarmes qui étaient en faction au poste de contrôle à l’entrée de la ville. Pour tromper la vigilance des gendarmes, les bandits se sont dirigés d’abord sur les kits sanitaires, comme s’ils voulaient se laver les mains au savon puis ont tiré sur les gendarmes.

Ces derniers ont riposté vigoureusement et mis les attaquants en déroute. Dans leur fuite, les bandits ont abandonné sur place leurs armes, les motos et deux cartes d’identité. Tous ces objets ont été saisis par la brigade de gendarmerie de Goundam. Des enquêtes sont en cours pour retrouver les bandits.

Almahadi A. Touré
Amap-Goundam

Laisser une réponse