Haltérophilie : MAGNI DEMBELE SUR LA PLUS HAUTE MARCHE DU PODIUM A DUBAÏ

0
1776

Le multiple champion du Mali, Magni Dembélé a été l’une des grandes attractions du Championnat d’Asie du développé couché qui s’est déroulé à Dubaï (Emirats arabes unis). En effet, le natif de San a créé la sensation, en se hissant sur la première marche du podium de l’épreuve du développé couché, catégorie des 200kgs. Mais comment Magni Dembélé s’est-il retrouvé dans une compétition réservée aux pays asiatiques ?
«A dire vrai je ne suis pas parti à Dubaï pour participer à un championnat. J’étais dans le pays pour autre chose et mon séjour a coïncidé avec le tournoi», répond Magni Dembélé. Il ajoutera : «J’ai décidé d’y participer et les organisateurs ont accepté ma candidature. Dieu faisant bien les choses, j’ai remporté le titre suprême du développé couché». «Je dédie ce trophée à tout le peuple malien, ensemble on est plus fort. Nous devons travailler ensemble pour soutenir le courage là où il y a la peur, à encourager la négociation là où il y a le conflit, et à donner l’espoir là où règne le désespoir», conclura le colosse, plus de 100kg pour 1,90m.
Le poids développé couché, est une discipline peu connue au Mali. Selon Magni Dembélé, le développé couché est un exercice poly articulaire, permettant de travailler plusieurs muscles de la partie supérieure du corps. «L’exercice du développé couché permet de travailler à la fois l’épaule mais aussi le coude. Les triceps travaillent plus ou moins en fonction du rapprochement des mains, explique-t-il. Et d’ajouter : «C’est cette force de poussée qui est sollicitée par cet exercice. Membre de l’Association des gros bras du Mali (AGBM), Magni Dembélé ambitionne de créer une instance sportive nationale de développé couché, c’est-à-dire, une fédération nationale. «Je suis membre de l’AGBM, une association qui se bat depuis plusieurs années pour la promotion et le développement de la discipline au Mali. Notre ambition est de créer une fédération», dira le multiple champion du Mali du développé couché.
Seïbou S.
KAMISSOKO

Laisser une réponse