Hamari Traoré : «Le groupe est prêt et motivé»

0
179

L’Essor : Apparemment, le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Fédération malienne de football ont mis le paquet pour que l’équipe soit dans les meilleures conditions possibles. Comment s’est déroulé le stage de Kabala ?

Hamari Traoré : Le stage à Kabala se passe très bien, Alhamdoulilah, nous sommes dans les meilleures conditions. Les chambres sont individuelles et chacun de nous a fait des tests coronavirus à son arrivée à Kabala. Nous sommes prêts pour cette rencontre. L’équipe a reçu la visite du ministre de la Jeunesse et des Sports, ça nous a fait chaud au cœur et remonter le moral de la troupe. Nous remercions beaucoup le ministre Mossa Ag Attaher.

L’Essor : Le Mali a été accroché 2-2 par la Guinée, lors de sa première sortie à domicile. Sous quel signe vous placez la double confrontation avec la Namibie qui se disputera dans un contexte particulier, marqué par la pandémie de la Covid-19 ? Quel est le mot d’ordre?

Hamari Traoré : Le seul mot d’ordre, c’est la victoire et nous allons tout faire pour y parvenir. Déjà, nous sommes conscients que nous pouvons obtenir la qualification à l’issue de la double confrontation avec la Namibie. Nous ne visons que la victoire et nous allons tout faire pour faire plaisir au peuple malien.

L’Essor : Selon vous, qu’est-ce qui peut faire la différence contre la sélection namibienne qui ne fait pas partie des grosses cylindrées du continent, mais qui est un habitué des éliminatoires de la CAN ?

Hamari Traoré : Pour moi, il y a beaucoup de choses qui peuvent nous permettre de faire la différence. Il y a d’abord l’esprit du groupe et la solidarité dont il fait montre sur le terrain depuis plusieurs mois, aussi, notre effectif est plus étoffé et plus expérimenté que celui de la sélection namibienne et on peut également ajouter que nous restons sur un stage de préparation prometteur. Notre objectif est de faire carton plein contre la Namibie et l’équipe se battra pour ça.

L’Essor : Coronavirus oblige, le match se disputera à huis clos, c’est-à-dire sans supporters ? Cela peut-il jouer sur le comportement des joueurs ?

Hamari Traoré : Effectivement, nous sommes habitués à avoir le soutien des supporters lorsque l’équipe joue à domicile, mais comme il y a le coronavirus, nous sommes obligés de respecter les consignes sanitaires. J’espère de tout cœur que ce match sera le dernier sans les supporters au stade. Nous promettons de gagner les deux contre la Namibie, Inch-Allah.

Propos recueillis par
Djènèba BAGAYOKO

Laisser une réponse