Hand-ball : La ligue du district lance le mémorial Mamadou Coulibaly

0
95

Le tournoi se poursuivra jusqu’au 4 novembre

Le coup d’envoi de la première édition du Mémorial Mamadou Coulibaly a été donné le dimanche 25 octobre au stade Mamadou Konaté. Organisée par la ligue de hand-ball du District de Bamako, la compétition regroupe six équipes masculines (Mamahira de Kati, Centre omnisports de Missabougou, AS Police, USFAS, AS Mandé et Centre omnisports de Lafiabougou) et quatre formations féminines (Centre omnisports de Lafiabougou, Centre omnisports de Missabougou, USFAS et AS Mandé).

Les équipes du tableau masculin ont été reparties en deux poules de trois équipes, alors que les formations féminines vont s’affronter dans une poule unique. En ouverture du tournoi, le Mamahira de Kati a battu sur le fil le Centre omnisports de Missabougou 31-30, alors qu’en dames, le Centre omnisports de Missabougou (COM) et le Centre omnisports de Lafiabougou (COL) se sont neutralisés 25-25.

L’équipe masculine de l’Usfas a corrigé l’AS Mandé, dominée sur le score sans appel de 23-09 et en deuxième heure, ce fut au tour de la formation féminine de dicter sa loi devant les joueuses de la Commune IV (18-10). La compétition se poursuivra jusqu’au 4 novembre, date des finales.

«C’est pour témoigner notre reconnaissance à feu Mamadou Coulibaly dit Madou Coulou et perpétuer sa mémoire que la Ligue de hand-ball du District a décidé de lancer cette compétition. Madou Coulou était l’homme à tout faire de la ligue, il a consacré toute sa vie au hand-ball et ne ménageait, ni son énergie, ni ses moyens pour le développement de cette discipline», a témoigné le président de l’instance dirigeante du hand-ball du District, le colonel Cheick Tounkara lors de la cérémonie de lancement.

«Notre ambition est de pérenniser cette compétition pour montrer à la famille de Madou Coulou que la ligue se souviendra toujours de lui. J’invite tous les acteurs du hand-ball malien à s’inspirer de l’exemple de Madou Coulou», a insisté le premier responsable de la Ligue du District de Bamako. Pour mémoire, Mamadou Coulibaly dit Madou Coulou a occupé le poste de secrétaire général de la Ligue de hand-ball du District pendant plus d’une décennie et était considéré comme la mémoire de la discipline dans notre pays. Il a été arraché du monde du hand-ball le 28 décembre 2019 à l’âge de 63 ans.

Boubacar THIERO

Laisser une réponse