Institut d’ophtalmologie tropicale d’Afrique : Dans la constance

0
215

L’Institut d’ophtalmologie tropicale d’Afrique (IOTA) a tenu, mercredi dernier, dans ses propres installations la 26è session de son conseil d’administration. La session a porté sur l’examen et l’adoption du procès verbal de la précédente session, le rapport technique des activités réalisées au premier semestre de cette année, l’exécution du budget pour la même période. Ce budget est estimé à un peu plus d’1,4 milliard de Fcfa pour un taux d’exécution de 84,1% des crédits notifiés et du plan opérationnel 2019. Le projet de budget 2020 de l’établissement est équilibré en dépenses et en recettes à un peu plus de 1,8 milliard de Fcfa.
La réunion était presidée par le président du conseil d’administration, Lassana Sylvestre Diarra, en présence du directeur de l’IOTA, Dr Seydou Bagayoko. PCA s’est dit convaincu qu’une bonne analyse des dossiers sera faite par les administrateurs dans un bon esprit et avec le sens élevé de responsabilité, mais aussi avec sagesse dans le respect réciproque.
Le patron de l’institut, qui est un centre hospitalier universitaire (CHU), a expliqué que  2019 a vu la consolidation et le renforcement des acquis des années précédentes. Pour lui, il est claire que la performance de la structure a été améliorée par le renforcement du plateau technique, par l’acquisition de matériels, notamment les boîtes à cataracte, lampe à fente, tonomètres, boîte à verres d’essai, montures et autres pour une meilleure prise en charge des patients.
Dr Seydou Bagayoko a aussi évoqué l’insuffisance des ressources humaines compétentes et motivées comme une des principales contraintes du système de santé malien. Cependant, il a souligné que le développement de ces compétences pour la santé est un enjeu capital pour la satisfaction des usagers. C’est pourquoi, l’administration hospitalière s’est attelée à assurer la formation et la participation des agents aux séminaires et congrès dans un planning de formation continue 2018-2019.
Mais au-delà, l’institut a continué ses missions essentielles de soins, de formation et de recherche. Il a donc réalisé au 30 septembre 2019, 34 198 consultations et 4 754 interventions chirurgicales de pathologies diversifiées, notamment les décollements de rétine, glaucomes, pathologies de la paupière et des maladies relevant de l’ophtalmo-pédiatrie.  Sur le plan de la formation initiale, 36 étudiants de 9 nationalités ont été inscrits au niveau diplôme d’études spécialisées (DES). Onze étudiants de quatre nationalités ont été inscrits au niveau ISO. Sur le plan de la recherche, 2 protocoles ont été élaborés, validés et sont en cours d’exécution. à en croire le directeur général de l’IOTA, l’établissement entend rester dans la constance pour le bien-être des malades.
Fatoumata NAPHO

Laisser une réponse