Institut Zayed des sciences économiques et juridiques de Bamako : VALIDATION DES PROGRAMMES DU SEMESTRE ZÉRO

0
1490

Créé le 20 décembre 2016, l’Institut Cheick Zayed des sciences économiques et juridiques de Bamako (IZSEJB) est un établissement d’enseignement supérieur qui accueille les bacheliers étatiques des medersas maliens et de notre sous-région. Il a pour objectif de valoriser l’enseignement de l’arabe dans le milieu universitaire arabophone et d’être une structure d’intégration des médersas d’enseignement supérieur professionnel et de recherche dans notre pays et de lutter contre la pauvreté.
Dans le cadre de la formation à l’Institut, les étudiants arabisants apprendront la langue française, les mathématiques et d’autres disciplines scientifiques. Il faut donc mettre en place une formation de renforcement de niveau. Les recommandations du dernier atelier avaient pour objectif la conception de la maquette des formations des licences professionnelles. Il a été décidé, lors de cette rencontre, l’organisation d’un semestre zéro pour renforcer le niveau des étudiants admis au concours d’entrée à l’Institut dans certaines disciplines. En application de ces recommandations, l’ IZSEJB a organisé, mercredi et jeudi, un atelier de validation des propositions de programmes du semestre zéro ou encore cours préparatoires. L’ouverture des travaux était présidée par le Pr Mansa Makan Diabaté, conseiller technique au ministère de l’Education nationale, en présence de l’administrateur provisoire de l’IZSEJB, Dr Issa Nassoko.
Le semestre zéro est une formation de base, une mise à niveau des étudiants arabisants recrutés par l’IZSEJB. Il s’agit de rehausser leur niveau, de faire un cours préparatoire à leur intention afin de les mettre au même niveau de compréhension que les autres étudiants des institutions d’enseignement supérieur.
Organisé par le ministère de l’Education nationale, ce séminaire avait pour objectif de mettre en œuvre efficiente un semestre zéro et de préparer un projet d’enseignement en langues française, arabe, anglaise, mathématiques, l’initiation à l’informatique, mais aussi un enseignement en économie et jurisprudence islamique à l’intention des étudiants arabisants de l’Institut.
L’organisation d’une formation de mise en niveau des étudiants de l’Institut avant les semestres normaux du système LMD, l’identification des disciplines d’études pour le semestre zéro sont des thèmes qui ont été débattus par les participants.
Sidi Y WAGUÉ

Laisser une réponse