Investissements : MOULAYE AHMED BOUBACAR PROMEUT LA DESTINATION MALI À CHARM EL-CHEIKH

0
1560

Création d’un fonds de garantie pour aider les sociétés égyptiennes à investir dans le continent, promouvoir la gouvernance et la lutte contre la corruption : ce sont là les deux mesures phares sorties du Forum Africa 2018, tenu à Charm El-Cheick en Égypte, les 8 et 9 décembre 2018. Le Mali était présent à travers la personne du ministre du Développement industriel et de la Promotion des investissements. Moulaye Ahmed Boubacar représentait le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, un des invités d’honneur de l’événement au même titre que ses homologues Paul Kagame du Rwanda et Mahamadou Youssoufi du Niger.
La participation du ministre à ce forum était axée sur la promotion de la destination Mali, propice aux investissements. C’était à travers un stand tenu par l’Agence pour la promotion des investissements. Ainsi le ministre Moulaye Ahmed Boubacar a eu des échanges fructueux avec nombre de groupes d’investisseurs qui souhaitent intervenir dans les domaines de l’énergie et des infrastructures routières et ferroviaires soit en investissement direct ou en partenariat public privé.
«Cet événement reflète l’importance que l’Égypte accorde au continent africain. Il permet de renforcer le cadre multilatéral des pays africains. L’amélioration des infrastructures africaines et le développement seront au cœur de nos priorités lorsque nous présiderons l’Union africaine», a affirmé le chef de l’Etat égyptien, le général Abdel Fattah al-Sissi.
De son côté, le président nigérien a rappelé aux délégués l’urgence de prendre des mesures audacieuses pour ratifier l’Accord de libre-échange continental africain, signé en mars dernier. Vingt-deux pays doivent ratifier l’accord pour qu’il puisse entrer en vigueur. «Si le panafricanisme politique s’est affirmé au 20e siècle, le 21e siècle doit être celui du panafricanisme économique», a-t-il soutenu.
Le ministre Moulaye Ahmed Boubacar s’est réjoui du fait que le forum a réservé une place importante aux femmes et aux jeunes. Les différents intervenants ont mis l’accent sur le fait que l’entrepreneuriat, moteur de la transformation du continent.
Source : CC/MDI-PI

Laisser une réponse