Kafo Jiginew : Les sociétaires satisfaits des résultats de 2019

0
209

L’institution de microfinance a décerné des prix aux cinq meilleures caisses

Les sociétaires de Kafo Jiginew ont évalué jeudi 25 juin les activités de la société au cours de l’exercice 2019. La 31è Assemblée générale annuelle tenue à cet effet était présidée par le représentant du ministère de l’Économie et des Finances, Bourama Guindo.
De façon globale et malgré un résultat bénéficiaire en baisse de 18,33% par rapport à 2018, l’exercice 2019 de l’institution de micro finance a été satisfaisant, s’est réjoui le directeur général. «Le gap créé a été de 568 millions de Fcfa en 2019», a précisé David Daou.

Pour lui, plusieurs facteurs expliquent ces résultats obtenus parmi lesquels, il a cité le taux de croissance global de 6,7%, contre 5,3% en 2018 et le total bilan en croissance de 12,85%, contre 5,70% en 2018. À retenir aussi que les états financiers au 31 décembre 2019 font apparaître un total bilan de 60,326 milliards de Fcfa, contre 53,458 milliards de Fcfa en 2018, soit une hausse de 12,9%. Le taux d’amélioration des créances a également progressé passant de 54,52% en 2018 à 55,53% en 2019.

En ce qui concerne les acquisitions, réaménagements et constructions de locaux, David Daou a mentionné la création de deux nouveaux guichets à Danderesso et Koulikoro, l’acquisition et l’agrandissement du bâtiment de la délégation régionale de Sikasso, la construction des locaux de Yorobougoula, Fakola et Dogo en guichets plus confortables et plus modernes. Auxquels s’ajoute l’achat de cinq nouveaux véhicules de terrain, contre quatre en 2018. Ces acquisitions permettront d’améliorer les moyens d’intervention sur le terrain, a commenté le patron de l’institution.

Sur le plan stratégique, le patron de Kafo Jiginew informera de la création d’une compagnie d’assurance, CIF Asssurance Vie Mali, de concert avec Nyièsigiso et Soro Yiriwaso. Kafo Jiginew en est l’actionnaire majoritaire avec 57,14% du capital, soit 300 millions de Fcfa, précisera-t-il. «Au cours de l’exercice 2019, comme les années précédentes, notre société a respecté scrupuleusement le règlement de tous ses engagements à bonne date envers l’ensemble des institutions financières et de la Confédération des institutions financières (CIF). Plus précisément, concernant la CIF, Kafo Jiginew a décaissé au total 517.596.907», a expliqué David Daou.

L’exercice 2019 a été aussi marqué par l’entrée en relation avec de nouveaux partenaires financiers. Il s’agit, entre autres, d’Orabank qui a octroyé une ligne moyen terme d’un montant d’un milliard de Fcfa, de Regmifia-Symbiotics, avec une ligne moyen terme de deux milliards de Fcfa. Une convention de financement de dix millions d’euros (environ 6,5 milliards de Fcfa) a aussi été conclue avec la Banque européenne d’investissement, avant d’être obtenue en totalité au cours du premier trimestre 2020.

Engagé dans la mécanisation de l’agriculture, l’amélioration des produits et services agricoles, Kafo Jiginew dit avoir fourni environ 1.410 tracteurs aux producteurs. S’y ajoute l’octroi de dizaines de milliers de matériels agricoles légers, a poursuivi David Daou.
Le représentant du ministre de l’Economie et des Finances, lui, s’est réjoui de l’assainissement de la situation financière amorcée en 2015. Le compte de résultat a renoué avec une rentabilité certaine sur les quatre derniers exercices avec des résultats excédentaires respectifs de 356 millions de Fcfa en 2016, 514 millions en 2017, 654 millions en 2018 et 534 millions de Fcfa à fin décembre 2019, a noté Bourama Guindo.

Le taux de pénétration du secteur de la microfinance a, à l’en croire, connu une légère hausse au Mali, en s’établissant à 15,73% à fin décembre 2019, contre 14,93% un an auparavant. «Les statistiques disponibles sur les Systèmes financiers décentralisés (SFD) font état de 87 institutions de microfinance pour un total de 905 points de services et 1.243.881 membres ou clients», a clarifié Bourama Guindo. Avant d’inviter les dirigeants de Kafo à bâtir un réseau de caisses solides, viables et pérennes, et de gérer prudemment, en toute transparence, les ressources qui leurs sont confiées.

Pour sa part, le président du conseil d’administration, Karim dit Karamoko Konaté, après avoir remercié tous les participants, formulera des vœux pour une meilleure campagne agricole dans tout le Mali.
La cérémonie a été clôturée par la remise de prix à cinq meilleures caisses de Kafo. Il s’agit respectivement de la caisse de Sikasso (1 million de Fcfa), Kangaré (800.000 Fcfa), Kadiolo (600.000 Fcfa), Bougouni (400.000 Fcfa) et Fana (200.000 Fcfa).

Lassana NASSOKO

Laisser une réponse