Kalana : La sensibilisation bienvenue contre la covid-19

0
306

Le ministère en charge de la Communication poursuit sa campagne d’information et de sensibilisation de proximité sur la pandémie de Covid-19. C’est dans ce cadre qu’une délégation a séjourné, jeudi dernier, dans la Commune rurale de Gouandiaga-Kalana (Région de Sikasso, Cercle de Yanfolila), à la frontière Mali-Guinée. Conduite par le chef de cabinet du département, Ousmane Bamba, la délégation a échangé avec les légitimités traditionnelles, les leaders d’opinion et religieux, les transporteurs et les commerçants de la localité sur la maladie à coronavirus. Les échanges ont eu lieu dans la salle de conférence de la mairie de Kalana.

Zone aurifère abritant des personnes venues d’horizon divers (nationaux comme non Maliens), Kalana est une ville cosmopolite. Au regard des risques élevés de propagation ou d’importation de cas, il urge d’expliquer à la population les bonnes pratiques qui sauvent. Occasion pour Dr Traoré Fatou Diawara d’édifier le public sur l’état actuel de l’épidémie, ses modes de transmission, les mesures prises par le gouvernement pour y faire face. Membre du Comité national de coordination de la lutte contre la Covid-19, Dr Traoré Fatou Diawara a, dans une intervention, insisté sur l’importance du port du masque, du lavage des mains au savon et de l’observation de la distanciation sociale d’au moins un mètre. La praticienne a fait des démonstrations de lavage des mains au savon, du port du masque et de l’utilisation des gels hydroalcooliques.

Le chef de cabinet a situé la campagne dans son contexte en expliquant que la première stratégie consistait à passer l’information à travers les médias : radio, télé, et les nouveaux médias sociaux (à travers Internet). « Nous avons constaté que les Maliens baissent la garde concernant le respect des gestes barrières, au moment où l’état du Mali et la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont décidé de rouvrir les frontières», a déploré Ousmane Bamba. Au regard de ce constat, il importait de venir sur le terrain au contact direct des populations de cette ville frontière du Mali, afin de leur expliquer davantage les mesures barrières et l’intérêt de les respecter, a ajouté le chef de cabinet.

En la matière, il a salué les efforts fournis par les deux compagnies minières opérant à Kalana : la Société des mines d’or de Kalana (Somika-SA) et Faboula Gold. «Nous apprécions à sa juste valeur le soutien aux populations des sociétés minières implantées dans la Commune. Elles avaient déjà mené de vastes campagnes avant l’arrivée de notre mission de sensibilisation et de communication. L’administration territoriale s’est aussi appropriée la campagne de sensibilisation à l’endroit des populations de la localité», a-t-il souligné, avant d’inviter tous les acteurs locaux à poursuivre sur cette «bonne voie» pour atteindre l’objectif zéro décès dû à la Covid-19 dans le Wassoulou.

Pour sa part, le 1er adjoint au maire de la Commune a demandé au gouvernement de doter les villages de kits sanitaires. Mamadou Sidibé a, par ailleurs, salué l’arrivée de la caravane de sensibilisation, estimant que cette action complète les efforts de la mairie et ses partenaires, notamment les sociétés minières. Tout en rappelant à la population que cette maladie est plus qu’une réalité, l’édile a exhorté ses mandants au respect scrupuleux des mesures barrières.

Adama Sidibé est notable à Kalana. Interrogé à la fin de la rencontre d’échange, il a salué la démarche car, selon lui, mieux vaut prévenir que guérir. «Nous sommes ravis parce que nous sommes dans une zone aurifère où vivent des gens venus de plus d’une dizaine de pays. La sensibilisation est capitale pour contrer la propagation de la pandémie», a précisé le notable.

Le clou de la rencontre a été la remise de kits sanitaires aux chefs de quartier et aux transporteurs. La délégation a procédé ensuite à la distribution gratuite de masques à la gare routière de Kalana et dans la ville de Yanfolila, sur le chemin du retour. Lancée le 9 juin dernier en collaboration avec d’autres départements, cette campagne de sensibilisation vise à aller au plus près des populations afin de leur expliquer comment se protéger contre la pandémie de Covid-19.

Amadou GUÉGUÉRÉ

Laisser une réponse