Kangaba : Les «forces vives» offrent 5 tonnes de riz aux FAMa

0
271

Le représentant des FAMa recevant symboliquement les vivres

À l’occasion de la célébration du 59è anniversaire de l’Armée malienne, les Forces vives du Mandé, ont offert cinq tonnes de riz aux Forces de défense et de sécurité, samedi dernier à Kangaba.
La cérémonie de remise du don était présidée par le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les institutions, Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré, en présence du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, et du chef de cabinet du ministère de la Défense et des Anciens combattants, le colonel-major, Faguimba Ibrahima Kansaye.
Pour le colonel-major, Faguimba Ibrahima Kansaye, l’Armée dans toute sa composante doit être soutenue par tous les fils du pays et l’officier supérieur s’est réjoui du geste des Forces vives du Mandé à l’endroit des FAMa et a remercié toute la population du Mandé pour son engagement aux côtés des Forces de défense et de sécurité. L’officier supérieur ajoutera qu’il est fier et comblé de voir une population du Mandé très mobilisée autour des Forces de sécurité et de défense à travers notamment des messages de soutien et des bénédictions. Le chef de cabinet du ministère de la Défense et des Anciens combattants conclura, en invitant tout le monde à s’inspirer de l’exemple des Forces vives du Mandé.
À l’instar de l’officier supérieur, le ministre de la Communication a également salué l’initiative de la population de Kangaba à l’endroit de l’Armée malienne, engagée dans une guerre asymétrique. Selon lui, fêter le 20 janvier loin des garnisons montre à suffisance que notre Armée est républicaine mais issue également du peuple. Yaya Sangaré a exprimé sa joie et sa satisfaction de savoir que l’armée, malgré toutes les difficultés qu’elle traverse, peut compter sur le soutien indéfectible de tous les fils du pays, notamment le peuple du Mandé.
«Nous sommes reconnaissants de tous les messages d’accompagnement et du soutien des populations du Mandé» dira le ministre Sangaré. Il ajoutera que les Maliens ne doivent pas oublier que notre pays a des valeurs sociétales sur lesquelles nous devons nous fonder pour pouvoir galvaniser et avoir des ressorts nécessaires, afin de nous battre pour l’intégrité de notre territoire et nous battre pour la dignité du peuple malien.
À cet effet, il a fait un bref rappel des structures qui étaient organisées dans le temps dans notre pays, tel que l’Empire du Mandé. Les gens se sont battus dans cet empire pour exister au-delà des difficultés, des intempéries et des contingences, a fait remarquer le ministre de la Communication. Les hommes de valeur que composent nos FAMa doivent prendre référence sur ces sociétés qui ont existé dans le temps pour dire «que c’est leur tour et dire que le Mali peut tanguer mais ne doit jamais chavirer».
Pour le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les institutions, Porte-parole du gouvernement, il était important de faire ce rappel à notre vaillante armée que le Mali vient de loin et que nous fûmes quand d’autres n’existaient pas.
La cérémonie a été marquée par un défilé militaire, des récits historiques sur le Mandé, le fonctionnement de ses forces armées d’antan.

Abdoul Karim
COULIBALY

Laisser une réponse