Karaté : Les cadets et les juniors jaugent leur niveau

0
192

Le championnat des cadets et juniors de karaté s’est déroulé le samedi 29 février au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta. Organisée par la ligue de karaté et disciplines associées du District de Bamako, la compétition a mis aux prises 180 combattants issus des différents dojos de la capitale. Les athlètes se sont affrontés en kata individuel et en kumité.
En kata individuel, Fatoumata Diarra (dojo Sony), Souleymane Soïba (dojo Kaze) ont gagné, respectivement face à Kadiatou Almedi (dojo Ramatoulaye) et Aissata Diankoito (dojo Budokan 1). Chez les juniors, Niamba Gana (dojo Kun) et Drissa Traoré (dojo Benkan) ont été sacrés, alors que les finales du kumité (combat) ont été remportées par Fatoumata Samaké (dojo Diatiguila) et Fatoumata Diarra (dojo Ramatoulaye). Les deux combattantes ont dominé, respectivement Adam Kouyaté (Diarré club) et Djénéba Konaté (dojo Tsukidokan 4).
Chez les cadets garçons (-52 kg, -70kg) et +70kg), Alassane Ouattara (dojo Ouattara), Mohamed Traoré (Sukidokan 4) et Mohamed Keita (dojo Ouattara) se sont hissés sur la plus haute marche du podium, en battant, respectivement Oumar Maïga (dojo Ramatoulaye), Mamady Kanouté (Diarré club) et Samba Coulibaly (Tsukidokan 3). Dans la catégorie des juniors, Aminata Konaté (Tsukidokan 3, -48kg) a battu Zeinabou Maïga (dojo Horoniya), tandis que Mamadou Traoré (dojo ATS, -55kg) s’est imposé face à Ibrahim M. Diarra (dojo Massakan). Drissa Traoré (Diarré club, -76kg) a battu Aboubacar Sylla (dojo Ouattara) alors que la finale des +76kg a tourné à l’avantage de Moustapha Ouattara (dojo Ouattara) qui est venu à bout de Mamadou S. Traoré (dojo Ouattara) aux termes d’un combat âprement disputé.
«Nous avons organisé ce championnat pour mettre en jambes les jeunes et permettre aux encadreurs de corriger certaines lacunes», a déclaré le président de la ligue de karaté et disciplines assimilées du District de Bamako, Madani Bâh, à l’issue des débats. Il insistera, ensuite, sur la volonté de l’instance dirigeante de promouvoir le karaté féminin. Quant au président de la Fédération malienne de karaté et disciplines associées (FEMAKADA), Maître Adama Mariko, ceinture noire 8è dan, il s’est réjoui du bon déroulement de la compétition et a félicité le bureau de la ligue pour son travail. «Félicitations à la ligue pour la qualité de l’organisation et le niveau technique des athlètes.
ça été une très belle compétition, je suis satisfait», a souligné le président de la FEMAKADA. Maître Adama Mariko ajoutera : «Nous avons cette année beaucoup de compétitions en vue au niveau national, sous régional et international et déjà, je sens que Bamako est prêt. Dans une semaine (dimanche 8 mars ndlr), nous serons à la première compétition du championnat féminin, c’est une nouvelle compétition qui a été créée par la Fédération malienne de karaté et disciplines associées».

Boubacar KANTÉ

Laisser une réponse