Kayes : LE GOUVERNEUR MAHAMADOU ZOUMANA SIDIBÉ A PRÊTÉ SERMENT

0
509

Le contrôleur général de police, Mahamadou Zoumana Sidibé, a prêté serment le 14 mars dernier devant le Tribunal de grande instance de Kayes. La région de Kayes, dont la création remonte à 1959, est à son 21è gouverneur, le premier étant Alou Ly. D’après le site web du gouvernorat de Kayes, Mahamadou Zoumana Sidibé est le 2è contrôleur général de Police à diriger la région après Ibrahim Diallo (1998-1999).
En ce qui concerne les chefs de circonscription administrative (gouverneur, préfet, sous-préfet), la prestation de serment est prescrite par l’article 41 du décret n° 2015-0067/P-RM du 13 février 2015 fixant les conditions de nomination et les attributions des chefs de circonscription administrative. Avant d’entrer en fonction, les gouverneurs, les préfets et les sous-préfets prêtent devant le tribunal compétent dont relève leur circonscription administrative, le serment suivant : « Je jure de remplir mes fonctions avec dévouement et probité et de me comporter, en tout lieu et en toute circonstance en digne representant de l’Etat, de respecter et de faire respecter la constitution et les lois de la république ».
Après la lecture des décrets, actes et autres textes relatifs à la prestation de serment et des observations sur la ponctualité et le respect du principe de la séparation des pouvoirs, par les autorités du tribunal (président, procureur et greffier en chef) du Tribunal de grande instance de Kayes, le nouveau chef de l’exécutif régional qui était debout face au président du tribunal a prêté serment en levant sa main droite pour prononcer la formule « Je le jure ».
Auparavant, le contrôleur général de police, Mahamadou Zoumana Sidibé, avait été installé le 11 février 2019 dans ses nouvelles fonctions sur la base du décret n° 2019-0056/PRM du 7 février 2019 portant nomination du nouveau gouverneur de la région de Kayes. La passation de témoin entre les deux gouverneurs (Mahamadou Zoumana Sidibé et Baye Konaté) a fait l’objet d’une cérémonie solennelle qui s’est déroulée sous la présidence de Aboubacar Seddick Djiré, inspecteur en chef du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.
Il faut relever le fait que le gouverneur fraîchement investi dans ses fonctions a hérité d’un contexte marqué par la crise scolaire, les conflits communautaires, parmi tant d’autres, dont la résolution nécessite de larges concertations entre les autorités et les populations locales. Les attentes étant aussi fortes, les autorités judiciaires lui ont conseillé de tenir compte des souffrances et des aspirations des différentes composantes de la population pour la voie à suivre. Afin de faire de cette région, un havre de paix et de sécurité.
La nomination de ce « fils de la région et un pur produit du Mali doté de plusieurs expériences » à la tête de la 1ère région administrative de notre pays, traduit la volonté des plus hautes autorités du pays d’assurer la sécurité, gage de tout développement durable.
Bandé Moussa
SISSOKO
AMAP-Kayes

]]>

Laisser une réponse