Koro : BILAN SATISFAISANT DE L’AEDM

0
322

Malgré un contexte sécuritaire difficile marqué par une crise intercommunautaire qui a sérieusement ébranlé le cercle de Koro durant l’année 2018, l’agence évangélique de développement du Mali (AEDM) a réalisé un bilan satisfaisant dans le cadre de la réalisation de son programme d’activités.
Si la crise intercommunautaire a obligé certains partenaires au développement à suspendre leur programme dans le cercle de Koro, l’AEDM à travers son approche communautaire à su rester auprès des communautés en leur apportant son soutien, malgré un contexte sécuritaire particulièrement difficile.
La vision du développement de l’AEDM est fondée sur la conception évangélique de l’homme. Depuis 1994, elle accompagne les communautés dans le cercle de Koro pour l’amélioration de leurs conditions de vie. Elle s’est fixée comme missions le renforcement des capacités et compétences de la société civile dans le domaine de la gouvernance démocratique, l’organisation des cadres de plaidoyers en faveur de la promotion des droits humains et la contribution au développement durable des communautés à la base par des activités intégrées. Ces dernières impliquent l’éducation non formelle et formelle, la santé, l’hydraulique villageoise, l’aménagement hydro-agricole, la protection de l’environnement, la promotion de la production agricole avec l’accroissement des revenus des agriculteurs.
Ces différentes activités de développement sont couvertes par quatre programmes à savoir: le programme d’appui holistique à l’éducation de base, celui de la sécurité alimentaire et de la croissance économique, celui de l’amélioration des conditions de vie et enfin le programme promotion intégrée des droits de l’enfant phase II (PPIDE II).
Dans le cadre de l’accès des enfants à une éducation de qualité, l’AEDM a réhabilité en 2018, 3 salles de classes (d’une valeur de 6 millions Fcfa) à TendjiNeni dans la commune de Madougou. En partenariat avec d’autres acteurs comme les communautés, la mairie et les centres d’animation pédagogique (CAP) de Koro et Madougou, elle a contribué à la formation de 61 membres des comités de gestion scolaire (CGS) et association des parents d’élèves (APE) de 22 écoles.
Au regard de ces résultats obtenus dans un contexte difficile, l’AEDM conforte non seulement sa position d’acteur clé du développement local dans le cercle de Koro, mais aussi sa volonté inébranlable d’être auprès des communautés. Pour Amadou Kodio, maire de la commune rurale de Madougou, les actions de l’AEDM sont appréciées par les populations dans la commune. « Elle nous accompagne dans beaucoup de domaines à travers la sensibilisation, les formations, la réhabilitation et même la construction d’infrastructures dans le cadre de la santé l’éducation, et de la protection des enfants », a précisé le maire. « Pour l’avenir, nous sollicitons aussi son accompagnement pour une assistance alimentaire aux déplacés et aux victimes du conflit intercommunautaire dans notre commune. Beaucoup de villages de ma commune n’ont pas pu cultiver la saison dernière et les populations sont menacées de famine », a-t-il conclu.
Ogossagou Doumbo, coordinateur de l’AEDM a indiqué que, l’année 2018 a été particulièrement difficile pour les populations du cercle de Koro à cause de la crise. « Malgré les difficultés d’accès à certaines zones, l’équipe a continué ses activités de soutien et de développement dans le cercle. Selon Doumbo, elle a obtenu, grâce à l’implication de tous les acteurs, des résultats satisfaisants. le coordinateur de l’AEDM a émis le vœu de voir le cercle de Koro pacifié pour un développement local harmonieux du cercle.
Moussa NIANGALY
AMAP-Koro

Laisser une réponse