Koro : La quiétude s’installe

0
249

Le 5 juillet dernier, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, s’est rendu à Koro (région de Mopti). Depuis cette visite, on note une accalmie relative dans tout le cercle, selon des habitants de la localité interrogés par l’AMAP sur place.

Parmi les avancées et gestes symboliques de réconciliation des populations, nos interlocuteurs citent notamment la mission conduite par le préfet du cercle, le capitaine Abdoulaye Boré, accompagné des maires de Yoro, Koro et Dinangourou, du président de Conseil de cercle et des responsables militaires pour présenter les condoléances aux familles des victimes des attaques de Yoro et Gangafani II.

Dans le cadre de l’appui, il y a eu le don de 20 tonnes de vivres aux populations de Yoro et de Gangafani tandis que sur le chapitre de la sécurité des personnes et de leurs biens, l’installation, le 9 juillet, d’un détachement militaire à Yoro, pour faire face aux attaques répétées et permettre aux déplacés de revenir. Ces actions ont contribué à une certaine sérénité dans la localité. Ainsi, le 29 juillet, il y a eu le retour, à partir de Koro, de 228 déplacés à Yoro dont le chef de village. Le 30 juillet, est intervenu le retour de 50 personnes déplacées de Yoro qui étaient à Solé (Burkina Faso). A ceux-ci, il faut ajouter le retour des populations de Gourthy Peulh.

Toujours dans le cadre des actions s’inscrivant dans le retour de la paix, on peut citer aussi la libération de trois personnes appartenant à la communauté dogon, suite à la médiation de l’Association pour le développement du cercle de Koro, la libération d’un berger peulh suite à la médiation de la même association, la restitution de plus de 100 têtes de bœufs à la communauté dogon, une mission d’une semaine dans les sept arrondissements du cercle pour y tenir des concertations communautaires.

Vendredi dernier, on a assisté à l’ouverture de la foire de Douna Pen à toutes les communautés. Lundi dernier, ce fut le tour de la foire de Madougou. Certains déplacés de Gondogourou dogon ont fait leur retour. Et il y a eu la mise en place de comités de dialogue inter communautaire dans les sept arrondissements. Tous ces événements participent de la consolidation de l’entente entre les communautés.

On peut également citer l’octroi par le Haut conseil islamique de 1068 tonnes de céréales (mil/riz) à 39571 personnes vulnérables identifiées dans les 16 communes et le don de 20 tonnes de céréales aux déplacés dans la ville de Koro.

Amap-Koro

Laisser une réponse