Koro : World vision au secours des femmes victimes de violences sexuelles

0
227

Dans le cadre de son projet «Gift Catalogue» ou «catalogue de cadeaux», l’ONG World Vision vient de doter le district sanitaire de Koro en équipements médicaux et médicaments d’une valeur de 6 338 000 FCFA pour la prise en charge des femmes victimes de violences sexuelles.  L’objectif de cette donation est de renforcer les moyens du Csréf de Koro dans la prise en charge des cas de violences sexuelles. Les cas de violences basées sur le genre et spécifiquement celles à caractère sexuel connaissent une augmentation dans le cercle à cause du conflit armé qui oppose les communautés et de la crise sécuritaire. La crise sécuritaire a engendré des déplacements massifs de populations qui fuient ainsi les foyers de tension.

Les femmes et les enfants sont les couches les plus vulnérables. Malheureusement, les femmes sont plus exposées aux violences sexuelles.

L’objectif du projet «Gift Catalogue» financé par le Canada est de contribuer à créer un environnement sûr et protégé pour les enfants et les femmes dans les Cercles de Koro et Bankass.

La cérémonie de remise, présidée par Moussa Traoré, sous-préfet de l’arrondissement de Diankabou, qui représentait le préfet, s’est tenue vendredi 10 juillet 2020 dans la cour du Centre de santé de référence de Koro en présence du président du Conseil de cercle, du manager des opérations Centre et Nord de World Vision et de son staff, du médecin chef du district sanitaire de Koro et des membres de l’équipe cadre du Csréf.

Le représentant du préfet Moussa Traoré n’a pas manqué de signifier toute la reconnaissance de l’État

Elle a été l’occasion pour le docteur Ibrahima Coulibaly, médecin chef du District sanitaire de Koro de remercier l’ONG World Vision non seulement pour cet appui mais aussi pour l’ensemble des appuis en faveur de l’amélioration du plateau technique du Csréf, de la qualité des soins et du renforcement des capacités du personnel. Il a donné l’assurance que bon usage sera fait du matériel et des médicaments reçus.

Au nom des plus hautes autorités du pays, le représentant du préfet Moussa Traoré n’a pas manqué de signifier toute la reconnaissance de l’État et des populations au donateur. Selon lui, au-delà du secteur de la santé, les actions de développement et les soutiens apportés aux populations vulnérables surtout les femmes et les enfants par World Vision sont perceptibles dans tout le cercle. Il a profité de l’occasion pour féliciter et encourager tout le staff de l’ONG qui est resté auprès des communautés malgré le contexte sécuritaire particulièrement difficile. « C’est dans les moments difficiles qu’on reconnaît ses amis » a-t-il conclu.

Le manager Daga Dabou s’est dit heureux de pouvoir remettre ces équipements et médicaments au Csréf de Koro au nom de sa structure. «C’est une contribution aux efforts du gouvernement dans sa quête du bien-être des populations, surtout dans les zones à conflits» a-t-il dit. Selon lui, World Vision, organisation humanitaire, a, dans ce contexte de crise, le devoir de contribuer à protéger la vie des victimes de violences basées sur le genre, de rétablir leur dignité et restaurer leur espoir.

Notons que le matériel et médicaments reçus par le Csréf de Koro sont composés de kits pour les victimes, de boîtes de gants en vrac, de flacons de bétadine dermique, de cartons de compresse, de pilules du lendemain, d’unités de boîte d’instruments, d’unités de spéculum à usage unique, d’unités de champ casaque, d’aspirateurs manuelles intra-utérines… La liste n’est pas exhaustive.

Moussa NIANGALY
Amap-Koro

Laisser une réponse