Koro : WORLD VISION VOLE AU SECOURS DES DÉPLACÉS INTERNES

0
573

Pour soulager la souffrance des populations déplacées internes du Cercle de Koro suite aux affrontements intercommunautaires, l’ONG World Vision a organisé une intervention d’urgence avec ses partenaires. Cette intervention avait pour but d’apporter une assistance humanitaire aux populations qui avaient presque tout perdu dans le conflit. Après avoir organisé dans un premier temps une distribution de kits wash, World vision vient d’organiser du 18 au 20 mai 2018 une distribution alimentaire générale aux déplacés internes dans la commune de Baye. Cette distribution qui s’est tenue sur deux sites (Baye et Minta), a permis d’apporter une assistance alimentaire à 234 ménages qui avaient reçu au préalable chacun, un ticket d’une valeur de 33.000 FCFA.
C’est donc sur présentation de ce ticket que chaque ménage a pu bénéficier d’un paquet alimentaire composé de 50 kg de riz, 16 kg de mil, 5 litres d’huile, 1 kg de sucre, 4 paquets de pâtes alimentaires, 500 g de lait en poudre, 1 kg de sel et 5 bouillons.
L’objectif de cette distribution est d’aider les ménages déplacés fortement éprouvés par la crise et de contribuer au bien-être des enfants qui sont les plus vulnérables dans cette situation. Visiblement très heureux de recevoir leur paquet alimentaire, les populations déplacées de Baye n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction pour le geste et de remercier World Vision pour ses multiples actions.
Amadou Diallo, déplacé à Baye, marié et père d’un enfant, témoigne : «Je suis venu à Baye suite à l’attaque de mon village à Toroly (cercle de Koro). J’ai tout perdu là-bas, je suis venu seulement avec quelques animaux. Ici, il y a la paix, mais on avait beaucoup de difficultés pour faire face aux besoins de la famille. J’ai pris en charge la femme et 6 enfants d’un de mes cousins qui a été tué devant moi le jour où nous avons été attaqués. Le mil coûte très cher ici : de 22.500 à 25.000 Fcfa le sac de 100 kg. Avec ce don, World Vision vient d’enlever une épine de mes pieds. C’est un soutien inestimable qui va beaucoup m’aider à m’occuper du ménage et surtout des six orphelins qui sont désormais à ma charge».
Un autre déplacé à Baye, Saidou Barry dira que c’est la deuxième fois qu’il bénéficie de l’assistance de World Vision. Il avait reçu le kit Wash et cela lui a été beaucoup profitable. En recevant son paquet alimentaire, il s’est dit très content de l’apport de World Vision qui vient au moment où il est dans le besoin. Il avait pu se procurer un sac de mil à 13.000 Fcfa, suite à une subvention d’un organisme, mais ce n’était pas suffisant, il ne s’attendait pas à recevoir un paquet alimentaire gratuit.
Oumou Barry, déplacée ayant bénéficié des deux distributions, raconte sa mésaventure. «Les mots me manquent pour remercier World Vision. J’ai tout perdu suite à l’attaque de mon village. Je suis arrivée ici seulement avec une paire de chaussures. Grâce à World vision j’ai reçu des bidons pour conserver de l’eau, un paquet de produit pour purifier l’eau, un pot pour les enfants, un carton de savon avec lequel je fais la lessive et toute la famille s’en sert pour se laver et deux sceaux d’eau de 10 litres chacun.
Le paquet alimentaire va beaucoup m’aider à faire face aux besoins alimentaires de la famille et surtout à m’occuper des enfants. Je suis seule avec les enfants, leur père est allé dans les centres urbains pour travailler afin de subvenir aux besoins de la famille, la ville a ses réalités et pour le moment les choses ne sont pas faciles pour lui là-bas. Il sera aussi très heureux d’apprendre que nous avons reçu le soutien de World Vision», a-t-elle confié ,.
A la veille de l’hivernage, il y a des difficultés pour se procurer des produits alimentaires non seulement à cause de la flambée des prix, mais aussi à cause de la difficulté d’accès aux villages. L’aide de World Vision va permettre à ces ménages de faire face aux besoins alimentaires quotidiens et, éventuellement de constituer un stock pour la période de soudure.
Moussa NIANGALY
AMAP-Koro

Laisser une réponse