Koulikoro : Le 2è groupement de la Garde nationale inaugure son nouveau bâtiment

0
276

Le bâtiment a coûté plus de 249 millions de Fcfa financé par le budget d’Etat

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général de division Salif Traoré, a inauguré, mardi dernier le nouveau bâtiment du 2è groupement régional de la Garde nationale du Mali à Koulikoro.
C’est un bâtiment à deux niveaux construit sur une superficie de 560 m2 sur les 2.400 que compte le site. Il est composé, au rez-de-chaussée, de neuf bureaux, d’un bloc de toilettes, d’un poste de garde, d’un parking de cinq véhicules, d’un bloc de latrines et une cour aménagée.
à l’étage, il existe six bureaux, une salle de réunion, une salle informatique pour un coût global de 249.084.431 de Fcfa, entièrement financé par le budget d’état. « Ce joyau architectural traduit notre volonté, au plus haut niveau, de mettre les forces de sécurité de l’intérieur dans toutes les conditions de vie et de travail », a souligné le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, au cours de la cérémonie d’inauguration, en présence du gouverneur de la Région, Débérékoua Souara, du maire de la Commune, Eli Diarra, et des responsables administratifs, de la sécurité, de Mission européenne de formation (EUTM) et de la société civile.
Le chef d’état major adjoint de la Garde, le colonel major Nicolas Cissé, a vivement remercié l’état, à travers le ministère de la Sécurité et de la Protection civile qui déploie des efforts pour améliorer les conditions de vie et de travail du personnel de la Garde nationale. Il a, cependant, attiré l’attention du ministre sur le fait que le bâtiment attend d’être électrifié. Pour le maire de la Commune de Koulikoro, Eli Diarra, l’espoir est en train de renaître dans le cadre de la sécurisation du Mali. « La ville de Koulikoro a bénéficié d’actions visibles visant à renforcer le processus de sécurisation de l’ensemble du territoire de la région. Il s’agit de la dotation de la direction régionale de la protection civile en équipements modernes de secours et de prévention, la restauration et l’équipement du commissariat de police, la restauration et l’équipement de la gendarmerie et la pose de la première pierre d’un 2è commissariat de police », s’est félicité Eli Diarra.

Amadou MAÏGA
Amap-Koulikoro

Laisser une réponse