Koulouba : LE CHEF DE L’ÉTAT REÇOIT LE NOUVEAU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL

0
375

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience, vendredi dernier, Samba Alhamdou Baby, le tout nouveau vérificateur général. Durant la demi-heure qu’aura duré l’entretien, le vérificateur général a expliqué au chef de l’État les grandes lignes de sa vision pour l’institution qu’il dirige. «J’ai tenu à rendre cette civilité au président de la République qui est la première institution du pays, pour lui faire part de ma vision avant de prendre officiellement fonction dans l’exercice des nouvelles missions qui m’ont été confiées en tant qu’autorité indépendante», a déclaré Samba Alhamdou Baby, à sa sortie d’audience.
Le nouveau patron du Bureau du vérificateur général entend sortir la structure du carcan des vérifications financières, qui ont dominé ses activités depuis sa création.
«En quatorze ans d’existence, le Bureau n’a fait que des vérifications financières. La vérification de performance a été timidement faite», a commenté M. Baby. Ainsi, souhaite-t-il focaliser, durant son mandat, le travail du BVG sur les missions de vérification de performance des services publics et l’évaluation des politiques publiques. Cela, pour pouvoir désormais faire l’adéquation entre les ressources mises à disposition par les décideurs et les résultats obtenus. «Ce qui permettra aux décideurs d’orienter l’allocation des ressources du pays aux secteurs véritablement concernés (éducation, santé, collectivités…)», a soutenu Samba Alhamdou Baby.
Autre axe de cette nouvelle vision : le renforcement de la collaboration externe entre le Bureau et les autres structures de contrôle de l’Etat. L’objectif étant de permettre que toute la chaîne de contrôle ait une lecture partagée des conclusions de ses rapports. Il s’agit notamment de la Cellule d’appui aux structures de contrôle administratif (CASCA), le pôle économique et financier, la section des comptes de la Cour suprême et la société civile.
Samba Alhamdou Baby remplace Amadou Ousmane Touré à la tête du BVG pour un mandat unique de sept ans. Chevalier de l’Ordre national du Mali, il était jusqu’à sa nomination secrétaire général du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire.
Issa DEMBÉLÉ

Laisser une réponse