Koulouba : Le Président Keïta reçoit la FEMAFOOT

0
287

Bavieux Touré (g) a offert au président de la République un lot de matériels composé d’une paire de crampons, de maillots, tenue d’entraînement, de survêtement…

Le chef de l’état a félicité le comité exécutif pour son élection et exhorté ses interlocuteurs à faire en sorte que l’unité du football malien soit chaque jour plus forte

Les membres du comité exécutif de la Fédération malienne de football (Femafoot) ont été reçus vendredi dernier à Koulouba par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. élus le 29 août dernier à la tête de l’instance dirigeante du football national, le président Mamoutou Touré «Bavieux» et son équipe sont venus au palais présidentiel pour demander le soutien et l’implication du chef de l’état dans le développement du football malien. «Dès la mise en place de notre bureau, nous avons, tout de suite, souhaité rencontrer le président, mais son agenda était trop chargé et la rencontre n’avait pu avoir lieu.» «Dieu merci, l’audience a eu lieu aujourd’hui (vendredi, ndlr), nous nous en réjouissons et remercions le président de l’honneur qu’ils nous fait. En fait, nous sommes venus présenter au chef de l’état les membres du comité exécutif et en même temps, lui confier la fédération parce que nous savons que c’est un homme de football. Nous le connaissons depuis une vingtaine d’années, il a toujours été très engagé aux côtés des footballeurs maliens», a confié Bavieux Touré, après la rencontre.
Le président de la Femafoot ajoutera : «Nous sommes venus lui dire que nous avons des missions spécifiques dans le domaine du développement du football, notamment le nouveau centre technique que la FIFA se propose de réaliser au Mali. Nous avons demandé son accompagnement pour que nous puissions bénéficier très rapidement d’une parcelle parce que notre projet a été approuvé par la FIFA. Nous avons demandé au président de faire en sorte que l’environnement du football soit toujours apaisé pour permettre aux jeunes de jouer au football et dans un cadre serein. Nous avons demandé son implication pour nous aider dans les compétitions à venir, notamment la Coupe du monde. Si le peuple malien est uni dans toutes ses composantes, nous pensons que notre pays peut jouer un grand rôle sur l’échiquier international, notamment la Coupe du monde, Qatar 2022.»

Visiblement content de se retrouver avec la famille du football réunie, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a d’abord félicité le nouveau comité exécutif pour son élection à la tête de la fédération, avant de dire ce qu’il attend du monde du football. «Je ne sais pas si mon visage reflète mon sentiment le plus profond. Je suis heureux et satisfait que la famille du football malien se soit ressaisie pour faire face à sa mission qui est la promotion du sport roi au Mali», introduira le chef de l’état. «Je crois, poursuivra le président Keïta, que nos enfants qui ont montré sur tous les terrains du monde, leur potentiel fabuleux, en seront les plus ravis et qui, mieux que ces mômes méritent cela, c’est-à-dire que leur pays leur offre un cadre de promotion idéal où leurs talents pourront exercer pour le bonheur des Maliens. Chacun sait quelle place le football occupe aujourd’hui dans le cœur des Maliens. Quand il y a une compétition, toutes nos familles vibrent et quand il y a victoire, c’est l’apothéose. Quand l’Hymne du Mali résonne dans un stade, on sait quelle émotion nous éprouvons tous. Le football n’est plus un phénomène innocent et indifférent.» Le locataire de Koulouba insistera : «Chacun a le souci et le désir que notre place soit la plus haute possible et nous en avons les moyens. Les ressources humaines sont là, elles ont juste besoin d’encadrement, de soutien d’une fédération unie, solidaire et dédiée à ce travail. Quand la fédération est unie, la mission du gouvernement d’aider et de mettre en place les conditions pour l’épanouissement du football malien devient facile.»
Pour le président IBK, la visite de la Femafoot à Koulouba est une grande considération pour la première institution de la République et «nous réjouit et nous rassure». Il a remercié le président Mamoutou Touré «Bavieux» et son équipe avant de leur demander de faire en sorte «que l’unité du football malien soit chaque jour plus forte». à l’issue de la rencontre, le premier responsable de la fédération a offert un lot d’équipements au chef de l’état. Le matériel est composé, entre autres, de maillot des Aigles floqué de l’inscription IBK, d’un maillot d’entraînement, d’un survêtement, d’un ballon, d’une paire de crampons. Présent à la rencontre, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré a, quant à lui, remis un sifflet, un carton jaune et un carton rouge au locataire de Koulouba. C’est dire que l’audience s’est déroulée dans une atmosphère bon enfant.

Ladji M. DIABY

Laisser une réponse