L’APEP OFFRE DES VIVRES AUX NÉCESSITEUX

0
379

L’Association pour l’emploi et la production (APEP) s’inscrit aussi dans l’humanitaire. Elle a offert, le week-end dernier, d’importantes quantités de vivres à une centaine de foyers de Kalabancoro, dans la périphérie de Bamako. Cette action de l’APEP répond aux idéaux de partage et de solidarité mais intègre surtout les actions de charité pendant le Ramadan.
En effet, pour la deuxième fois consécutive, l’Association initie un don de vivres aux personnes nécessiteuses dans le cadre du mois béni. Pour un coût global d’un million, les vivres sont constitués de céréales (mil, riz, maïs), de haricot, sucre, lait, d’huile et de dattes. Au cours de la première édition, une cinquantaine de foyers avait bénéficié de cette solidarité. Mais cette année, l’Association a augmenté le nombre de familles bénéficiaires, en atteignant la centaine. Cela a été rendu possible grâce à des appuis précieux de ses sympathisants.
Pour la circonstance, l’APEP a bénéficié du soutien de l’épouse du président de la République, Mme Keïta Aminata Maïga à travers l’Ong «AGIR». «Il s’agit pour nous de partager avec nos frères et sœurs nécessiteux. Ce qui nous permettra de nous rapprocher d’eux», a expliqué le président d’honneur de l’association, Adama Kanssaye. L’APEP entend faire chemin avec tout autre regroupement partageant les mêmes idéaux fondés sur les valeurs cardinales de notre pays. Des idéaux d’entraide et de solidarité envers son prochain tel que cela est révélé par toutes les religions du monde, a brièvement rappelé le président d’honneur, ajoutant qu’au-delà des foyers, l’APEP fait un clin d’œil aussi envers les personnes handicapées et les grands malades à Bamako et Kati.
L’imam du quartier, Issa Coulibaly, a, lui, insisté sur les avantages d’un tel geste vis-à-vis de son prochain en ce mois béni de carême comme requis par le Tout Puissant. «Toute personne qui vient en aide à son prochain durant cette période reçoit d’immenses récompenses de la part du Créateur», révèle l’érudit. Tour à tour, des bénéficiaires ont fait part de leur satisfaction.
Ong à but non lucratif, l’APEP œuvre dans le respect d’une impartialité religieuse et politique stricte selon les principes de non discrimination et de transparence et des valeurs de responsabilité. Dans les années à venir, elle entend mobiliser toutes ses énergies pour élargir l‘éventail de ses interventions humanitaires sur toute l’étendue du territoire avec l’espoir de toucher le maximum de bénéficiaires.
Mohamed TRAORÉ

Laisser une réponse