L’appel au calme de l’imam Mahamoud Dicko

0
143

Dans une interview accordée hier à la presse, l’autorité morale du M5-RFP, l’imam Mahmoud Dicko, a présenté ses condoléances aux familles des victimes des récents évènements. Par la même occasion, il a réitéré son appel aux militants et partisans du M5 à manifester leur mécontentement sans casser ni brûler. «Toute chose qui est contraire aux valeurs de notre pays», a-t-il rappelé.

L’imam Dicko a, une fois de plus, appelé les manifestants au calme, tout en réaffirmant que le combat pour le changement au Mali va continuer.

«Tout cela montre que le pays n’est pas bien gouverné. Nous allons continuer à lutter pour le changement dans le respect des autres, dans la dignité, dans la tranquillité. Nous pouvons le faire sans passer par la violence, par les pillages des biens d’autrui. Nous devons éviter ces choses», a-t-il exhorté.

Le leader religieux a rappelé que la contestation déclenchée le 5 juin ne vise pas à faire partir un individu, mais plutôt un système qui fait que le pays a du mal à relever les défis de sécurité, de l’éducation, de la bonne gouvernance.

«Nous ne sommes pas en guerre contre quelqu’un. Notre lutte, c’est pour le Mali. S’il plait à Dieu, nous allons continuer à la mener», a-t-il promis, en appelant, encore, les manifestants au calme, à la retenue.

Par ailleurs, Mahmoud Dicko a invité les autorités à ne pas tirer sur «des innocents». «Elles doivent éviter ça pour qu’il n’y ait pas de chaos dans le pays. Il n’y a aucune fierté à tuer des personnes innocentes. Au contraire, nous devons aujourd’hui tous être ensemble pour la paix dans le pays, pour combattre l’injustice, pour mettre fin aux frustrations de nos concitoyens. C’est en cela que nous devons tous œuvrer», a conseillé le leader religieux.

Madiba KEITA

Laisser une réponse