Laylatoul Qadr ou la nuit de la révélation: Ce qu’il faut retenir de la nuit du destin 

0
285

Le  Coran  enseigne que  durant  le  mois  de Ramadan  la  Révélation  Coranique  fût  « descendue »  en  la  nuit sacrée  entre  toutes  :  la  Nuit  de  la  Destinée. Elle est l’une des nuits du mois de Ramadan considérée comme bénie chez les musulmans.

Aussi connue sous le nom de Laylatoul Qadr en arabe, elle commémore la nuit où Allah fit descendre sur Terre le Saint Livre du Coran afin de « remplir l’âme du prophète ». Et c’est cette même nuit que d’après le hadith « Muslim », Dieu a ordonné au prophète de prescrire la prière à tous les musulmans.

Considérée comme une nuit de paix ultime sans violence, selon la 97ème sourate, dite Al-Qadr, la  date  est  située dans  les  dix dernières  nuits  du  mois béni. Toutefois l’inexactitude tourne autour d’une date précise de la nuit du destin, selon certains théologiens. Et pour cause, elle change chaque année.

Cependant, selon l’islam, qui s’en tient aux explications du « prophète », la Nuit du destin a lieu au cours d’une nuit impaire, et dans la dernière « décade » du mois de ramadan.

Contrairement à la croyance populaire, la Nuit du destin n’a donc pas forcément lieu la veille du 27ème jour du ramadan. Durant cette nuit, selon les érudits, entre prier chez soi ou à la Mosquée et la lecture méditée du Coran, elle est une occasion pour les pratiquants d’accomplir de nombreuses actions.

Les fidèles doivent également demander le pardon pour tous leurs péchés, les prières de la nuit du destin valent les prièrent de mille mois.

Selon la moualimatou de la médersa sabir salam, c’est au cours du Laylatoul Qadr, que le Coran a été révélé et c’est au cours de cette même nuit que les anges descendent sur terre avec les sorts de l’année pour les répartir entre les hommes.

D’où sa nuit de la destinée. « Ainsi, la nuit là, les anges peuplent la terre et visitent tous ceux qui veillent la nuit en prières et en lecture du Coran », dit-elle. Ajoutant que durant toute la nuit les anges font des bénédictions et intercèdent pour les pratiquants auprès de Dieu.

L’imam Doucouré de la mosquée de Djicoroni para, fait savoir qu’il y’a au moins 5 actions méritoires à accomplir pour le Laylatoul Qadr : la prière, la lecture méditée du Coran, se souvenir de Dieu, les invocations et les dons. « C’est aussi la nuit du décret divin où Allah le tout puissant décrète tout ce qui arrivera l’année prochaine », explique-t-il.

Le mérite est important et la valeur est inestimable. Il est régulièrement rappelé que cette nuit est « meilleure que 1000 mois » car pour les croyants, elle offre à celui qui procède à un sincère recueillement, au repentir et à l’invocation, de recevoir le pardon de ses péchés.

Selon le Coran, au cours de cette nuit, Allah exauce les implorations des croyants les plus pieux et les plus dévoués. Pour cette année, elle est attendue avec impatience la nuit de ce mardi à mercredi 20 mai.

T. CAMARA

Laisser une réponse