LE NIGERIA ET LE SÉNÉGAL FAVORIS, LE MALI EN EMBUSCADE

0
787

Pour le Nigeria, la CAN U20 relève de la grande tradition. Et pour cause, les Flying Eagles (surnom de la sélection nigériane, ndlr) détiennent le record de victoires, avec sept titres : 1983, 1985, 1987,1989, 2005, 2011 et 2015. Ce n’est pas tout, les Nigérians ont été deux fois finalistes (1999 et 2007), et cinq fois troisièmes du tournoi (1979, 1981,1995, 2009 et 2013).
A l’instar de leurs devanciers, les hommes du sélectionneur Paul Osahoun Aigbogun (50 ans), qui a exercé en Pays-de-Galles, aux Etats-Unis, en Afrique du Sud, en Angleterre… ne peuvent donc pas déroger à cette règle de terminer sur une marche du podium et se qualifier au moins pour la Coupe du monde, prévue cette année en Pologne.
Versé dans le groupe A, le Nigeria va affronter tour à tour le Burundi (2 février), l’Afrique du Sud (5 février) et le pays organisateur, le Niger (8 février). Cette poule est domiciliée à Niamey et disputera ses matches au stade Général Seyni Kountché.
«Nous ne devons sous-estimer aucun adversaire, surtout pas l’Afrique du Sud qui dispose d’un excellent team lequel nous avait battus lors de la CAN U17 en 2015», prévient le gardien nigérian Akpan David Udoh. «Nous devons batailler ferme jusqu’au bout parce que notre objectif ne reste pas moins que l’accès en phase finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans», déclare-t-il. La préparation a été rondement menée par le staff : matches-tests contre le Maroc et le Ghana, tournoi Super Six remporté devant des clubs locaux, participation au tournoi UFOA B U20 au Togo (défaite 2-0 en finale contre le Sénégal).
«Le Nigeria dispose de tous les atouts nécessaires pour remporter un tournoi de cette envergure, insiste Manu Garba, sélectionneur des U17 en 2013 et des U20 en 2015. La plupart de nos joueurs évoluent dans de grands clubs du pays. J’espère qu’ils iront représenter notre continent en Coupe du monde en qualité de champions d’Afrique». En tout cas, le prometteur attaquant du club danois, Sonderjyske FC, Yahaya Nazifi et ses partenaires sont décidés à faire briller leurs couleurs, en ajoutant un huitième sacre à leur fabuleux palmarès.
Le Sénégal lui, vise sa première couronne continentale. En 2017 en Zambie, la sélection sénégalaise a perdu en finale contre le pays hôte (0-2) après s’être incliné deux ans plus tôt à domicile devant le Nigeria (0-1). Cette année, les Sénégalais comptent aller au bout de la compétition et terminer sur un sacre historique. Récemment, les Lionceaux ont remporté le tournoi U20 UFOA-B devant le Nigeria (2-0). Mais pour prétendre au trophée, le Sénégal devra, d’abord sortir de son groupe où il s’expliquera avec le Mali, le Ghana et l’Afrique du Sud.
La sélection ghanéenne a été sacrée trois fois, alors que les Aiglons et les Amajita (surnom de la sélection sud africaine, ndlr) courent derrière leur premier titre.
Pour le pays hôte, le Niger, la qualification à la Coupe du monde reste l’objectif principal et le président de la Fédération nigérienne de football, colonel Djibril Hima Hamidou le dit sans détours .
«L’objectif pour nous, c’est la qualification à la Coupe du monde U20 en Pologne et, pourquoi pas, réussir un holdup à domicile en remportant l’épreuve. Nos joueurs n’évoluent pas en Europe mais sont tous issus de nos centres nationaux. Cela va faire trois ans que nous suivons cette génération qui a eu la chance de faire la CAN U17, la Coupe du monde U17, en Inde en 2017», a déclaré le dirigeant.
Pour mémoire, la CAN U20 a été créée en 1979 et se déroule tous les deux ans. Jusqu’en 1989, les finales se disputaient en aller-retour, mais à partir de 91, la phase finale a été instaurée par la CAF.
L.M.D.
M.C.

Laisser une réponse