«Le Nord Mali entre crises et constructions de paix» : LE NOUVEL OUVRAGE DE YOUNOUSSA HAMARA

0
1608

Le nouvel ouvrage de Younoussa Hamara intitulé:«Le Nord Mali entre crises et constructions de paix» a été présenté au grand public le week-end dernier au Centre Djoliba. La cérémonie était présidée par l’ancien Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, en présence du conseiller technique au ministère de l’Education nationale, Hamidou Issoufou Maïga et du directeur de la Maison d’édition Sahélienne, Ismaïla Samba Traoré.
Abdoulaye Idrissa Maïga a bien apprécié la parution de l’ouvrage avant de féliciter son auteur. De son côté, le conseiller technique au ministère de l’Education nationale expliquera que ce livre s’articule autour de trois grands chapitres, à savoir la période des grands empires, la consultation et l’apogée de l’empire Songhaï et enfin les agressions extérieures dans le Bilad-el Soudan. L’ouvrage est digest et restitue un pan de l’histoire de cette partie du pays. L’auteur du livre, Younoussa Hamara, est un natif de Gao. Il est historien chercheur, diplômé de l’Ecole nationale supérieure de Bamako et de l’Université catholique de Lyon en France. Dans son ouvrage, Younoussa Hamara récapitule les évènements importants, c’est-à-dire les plus marquants des siècles d’histoire au «Nord Mali».
Cette chronologie va démarrer avec les premières organisations réelles de pouvoir connues dans le Bilad-el Soudan et va concerner essentiellement les communautés, sociétés qui ont vécu ou migré dans la zone comprise entre Léré à l’Ouest, en passant par la bordure Nord du lac Faguibine. Ceci en contournant au Nord Araouane et Kidal jusqu’à l’Est, Ntadjéjit-Sahen-Tamalet, Tabankort, Akabar, Labézenga et descendant au Sud vers Tessit-Intilit-Gossi et Sévaré au Centre.
Le livre de 173 pages analyse les enjeux politiques et économiques de l’époque qui justifiaient toutes ces guerres mais aussi les affrontements politiques et sociaux avec comme théâtre, hier comme aujourd’hui, la vallée du fleuve Niger : une vaste charnière nourricière avec ses eaux qui remplissent nos lacs, ses réserves fourragères succulentes, ses poissons et ses villes (nombreuses et millénaires) mais aussi son potentiel économique et culturel. «J’ai essayé d’apporter, à partir des évènements marquants de notre histoire depuis les grands empires jusqu’à maintenant, des faits qui montrent effectivement comment nos pouvoirs ont pu gérer les crises. On a toujours connu des crises en ce territoire et comment on a pu les circonscrire et quelles réponses y ont été apportées», a relevé Younoussa Hamara.
L’écrivain a mis quatre ans à réunir la documentation pour commencer à écrire sur ces évènements. Le fil rouge de ce livre est la récurrence des crises dans le Bilad-el Soudan depuis les grands empires jusqu’au aujourd’hui. A ce propos, Younoussa Hamara a rappelé les multiples crises qu’on a enregistrées depuis les Almoravides et d’autres groupes de revendication de l’islam pour conquérir le pouvoir dans ce grand espace ouest-africain.
L’auteur a également publié d’autres livres. Il est co-auteur avec Charles Gremont, André Marty, Rhissa Ag Mossa de l’ouvrage : «Liens sociaux au Nord Mali : récits et témoignages». Il a aussi écrit Ed-Karthala en 2004 et «Décentralisation au Nord Mali : le pouvoir local, de la colonisation à la démocratie : continuité ou rupture ?». «Le Nord Mali entre crises et constructions de paix» est disponible dans les libraires au prix de 10.000 Fcfa.
Yaya DIAKITÉ

Laisser une réponse