Le Premier ministre dans la Région de Kidal : Des populations plus jamais attachées à la République

0
281

Le Premier ministre se recueille sur la fosse commune des soldats assassinés en 2012

À Aguel’hoc, comme à Ménaka, les habitants ont réservé un accueil chaleureux au chef du gouvernement et attendent que l’état joue son rôle régalien en assurant la sécurité et les services sociaux de base

Après Tessalit et Kidal, le Premier ministre est arrivé à Aguel’hoc, le vendredi dernier, dans le cadre de sa grande tournée en 8è région. La délégation a été accueillie par les notabilités, les leaders communautaires et religieux ainsi que par une population enthousiaste. Dr Boubou Cissé et sa délégation ont ensuite rendu une visite de courtoisie au doyen Midki, patriarche de la ville, avant de rencontrer la société civile. à cette occasion, les organisations de jeunes et de femmes ont tenu à exprimer leur attachement à la République du Mali. Ils ont soumis au Premier ministre des besoins urgents dont la mise à disposition d’équipements sanitaires et de produits pharmaceutiques, la prise en charge du médecin du CSREF, la rénovation de la Maison des jeunes détruite depuis les attaques de 2012, l’aménagement du terrain de sport et l’accès permanent à l’eau potable.
La jeunesse a souhaité, parmi les actions prioritaires, la réouverture de l’Institut de formation des maîtres (IFM), détruit depuis les attaques de 2012. Cet institut a une capacité d’accueil de près de 400 élèves-maîtres.
Les femmes d’Aguel’hoc ont, quant à elles, tenu à rendre un hommage particulier au Dr Sangaré, médecin du centre de santé, pour sa disponibilité, son implication et son professionnalisme dans l’exercice de ses fonctions auprès des communautés.
Comme témoignage de leur satisfaction suite à cette visite historique dans leur localité et de leur reconnaissance au gouvernement, les organisations faîtières ont offert en guise de cadeaux, au Premier ministre et à l’ensemble de sa délégation, des produits de l’artisanat local, unanimement reconnu pour sa diversité et sa grande qualité.

MONUMENT- Le Premier ministre et sa délégation se sont rendus au camp des FAMa (Forces armées du Mali) où ils se sont recueillis sur les tombes du capitaine Sékou Traoré et ses hommes tombés le 12 janvier 2012 lors d’un combat acharné contre l’ennemi. à la fin du recueillement, le Premier ministre a instruit au gouverneur de la région d’ériger un monument à la mémoire de ces hommes morts pour la République.
«La ville d’Aguel’hoc est un symbole pour la République parce qu’ici, il y a un camp et les éléments qui y étaient ont fait preuve d’une résistance farouche face à l’ennemi en janvier 2012. Ils ont même pu mettre en déroute l’ennemi dans un premier temps. C’est vous dire comment ils ont été braves. Et ce jour-là, la population d’Aguel’hoc a été protégée. Ils ont résisté une semaine durant. L’ennemi est revenu avec plus de forces, plus d’effectifs. Il s’est heurté encore à une résistance farouche des soldats qui sont malheureusement tombés ici avec leur chef, le capitaine Sékou Traoré que nous appelons «BAD». Il est tombé les armes à la main avec 153 de ses hommes pour la défense de la patrie. Ils sont tombés pour notre quiétude», a confié Dr Boubou Cissé à la presse.

Dr Boubou Cissé en compagnie des femmes de Ménaka

PRIORITÉS- C’est à Ménaka que le séjour du chef du gouvernement a pris fin dans la Région de Kidal, le samedi dernier. Après l’accueil populaire, le Premier ministre a présidé au gouvernorat une rencontre avec les élus, l’administration locale, les leaders religieux et communautaires, en présence des partenaires techniques et financiers.
Le Premier ministre Dr Boubou Cissé et sa délégation ont rencontré la société civile dans la salle de conférence du Conseil de cercle. Le député Bajan Ag Hamatou a évoqué comme priorités de la région, le bitumage de la RN20 et l’accélération du DDR, selon lui, principal facteur de sécurité et de cohésion sociale.
Quant au gouverneur, il a souhaité qu’un appui urgent soit apporté aux services administratifs déjà présents dans la région. Pour ce qui concerne les infrastructures, il a mis l’accent sur la remise en état de la route nationale RN20 reliant Ménaka à Anderamboukane, restée sans entretien depuis 9 ans. Le chef de l’exécutif régional a également plaidé pour l’amélioration du réseau téléphonique, l’accès permanent à l’eau potable, l’électrification de la ville.
Au plan sécuritaire, l’opérationnalisation de la région militaire, le renforcement du dispositif militaire à Anderamboukane ainsi que le renforcement des patrouilles conjointes dans le cadre du G5 Sahel ont été présentés comme des priorités par le gouverneur.
En réponse, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé a transmis à la population, les salutations du président de la République, qui lui a expressément instruit de se rendre à Ménaka, à la rencontre des descendants du célèbre résistant, Firhoum, pour saluer à la fois leur résilience face aux difficultés qu’ils rencontrent au quotidien, et leur attachement aux valeurs de la République.

L’ENGAGEMENT- Le chef du gouvernement a également tenu à remercier les partenaires techniques et financiers comme la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD), la Coopération luxembourgeoise, l’Agence française de développement (AFD) pour leur accompagnement. Il a rendu un vibrant hommage à la Minusma et à la force Barkhane pour leur engagement aux côtés des forces de défense et de sécurité maliennes dans la sécurisation du pays et dans cette lutte implacable contre le terrorisme. Il a fait observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme, avant de donner l’assurance que la complexité des défis n’affectera en rien l’engagement du gouvernement à améliorer la situation sécuritaire et particulièrement dans cette région. Le redéploiement de la nouvelle armée reconstituée est déjà en cours de programmation. Dr Boubou Cissé a profité de l’occasion pour faire un bref exposé sur le nouveau concept opérationnel, avec notamment des patrouilles régulières et des patrouilles mixtes entre la force Barkhane et les FAMa. Et pour une meilleure capitalisation de l’engagement des forces loyalistes au Mali, il a souhaité plus d’union et de solidarité entre les forces de défense maliennes et internationales.
Concernant les doléances exprimées par les populations, le Premier ministre a assuré que certaines dispositions sont déjà prises ou en cours de réalisation, comme l’augmentation de la capacité du réseau de distribution électrique EDM qui évoluera de 550 KVA actuels à 1.100 KVA, le rallongement de la piste d’atterrissage de l’aéroport et la construction d’une nouvelle aérogare dont les études sont bouclées et l’investissement évalué à 32 milliards de Fcfa. En outre, Dr Boubou Cissé a promis la construction prochaine de plusieurs centres de santé dotés de personnel qualifié pour répondre aux besoins spécifiques.
Le chef du gouvernement a rendu une visite de courtoisie au QG de la Minusma. Il a remercié les forces internationales présentes aux côtés du Mali, pour leur appui et leur franche collaboration pour la paix, la sécurité et la stabilité dans notre pays.

Source : Primature

Laisser une réponse