Le Premier ministre à Guiré : Pour rendre hommage aux valeureux soldats tombés

0
1632

Le symbole est fort. C’est en effet à la localité de Guiré, dans le cercle de Nara, que le Premier ministre Dr Boubou Cissé a réservée, samedi dernier, son tout premier déplacement à l’intérieur du pays, moins d’une semaine après sa nomination à la tête du gouvernement. L’on se souvient que dans la matinée du 21 avril dernier, le poste de sécurité de Guiré, a fait l’objet d’une attaque violente et complexe aux environs de 05 heures ayant fait 11 morts, des blessés et des dégâts matériels parmi nos forces de défense et de sécurité. Lors de cette visite, le Premier ministre avait à ses côtés le secrétaire général du ministère de la Défense et des Anciens Combattants, général Ibrahim Fané, le chef d’Etat-major général des armées, général Abdoulaye Coulibaly et de nombreux hauts gradés.
Le chef du gouvernent était venu rendre hommage aux valeureux soldats qui sont tombés à Guiré et présenter, au nom du président de la République, ses condoléances les plus émues aux familles et leur témoigner toute la gratitude, non seulement du chef de l’Etat, mais de toute la nation malienne pour ce sacrifice ultime qu’ils ont eu à faire.  » Ils sont morts en défendant la patrie ; ils ont donné leurs vies en défendant  nos vies à nous, il était important que l’on vienne, qu’on se recueille et que la nation entière leur reconnaisse cela « , a déclaré le chef du gouvernement après s’être recueilli sur la tombe des disparus.
Selon Boubou Cissé, la reconnaissance de la nation va se traduire déjà dans la prise en charge des familles de ceux qui se sont battus pour défendre la patrie. Il a aussi rassuré nos forces de défense, nos hommes de troupes que les efforts du gouvernement vont continuer pour renforcer leurs capacités non seulement offensives, mais également défensives, et faire en sorte qu’elles continuent à protéger l’ensemble du territoire. Aux populations qui lui ont soumis une kyrielle de doléances relatives à la construction des infrastructures (santé, adduction d’eau), à l’ouverture de l’école etc, le chef du gouvernement a promis que des réponses seront apportées dans les meilleurs délais. De retour à Bamako, le Premier ministre s’est directement à l’Hôpital du Mali afin de se rendre au chevet blessés de l’attaque de Guiré.
Envoyé spécial
Massa SIDIBE

Laisser une réponse