Le Président Keïta reçoit le Cordon d’honneur de l’olympisme africain

0
56

Après les travaux de la 5è session de l’Assemblée générale évaluative qui se sont déroulés, le vendredi 13 mars dans un hôtel de la place, les membres des Académies olympiques d’Afrique ont été reçus au palais de Koulouba par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.
On notait la présence de plusieurs personnalités à la rencontre, dont la première Dame, Keïta Aminata Maïga, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, le président du Comité national olympique et sportif (CNOS), Habib Sissoko, le premier responsable de l’Association des académies nationales olympiques d’Afrique, le Tunisien Dr Ridha Layouni et le président de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA), l’Algérien Mustapha Berraf.
Lors de la rencontre, la délégation des académiciens olympiques a annoncé trois bonnes nouvelles au président Keïta. La première concerne le prix décerné au CNOS-Mali par l’AANOA, suite au concours organisé par l’association pour encourager la diffusion des valeurs olympiques en Afrique. La deuxième porte sur l’Observatoire africain de l’olympisme qui aura son siège à Bamako, alors que la troisième est le trophée du Mouvement olympique africain qui a été décerné au chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keïta. Mais avant de remettre le trophée au locataire de Koulouba, le président de l’Association des académies nationales olympiques d’Afrique (AANOA) a témoigné sa gratitude à notre pays et rendu hommage au président Keïta pour ses efforts en faveur du Mouvement olympique continental.
«Je voudrais d’abord saluer la population malienne, le gouvernement et son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta pour l’accueil chaleureux et fraternel qui nous a été réservé. Nous avons été honorés de rencontrer le chef de l’État qui nous a prodigués beaucoup de conseils.
Le président Keïta n’arrête pas de nous soutenir et d’apporter une contribution effective très importante au Mouvement olympique africain», a témoigné Dr Ridha Layouni, avant de renchérir : «Je dois aussi ajouter qu’au niveau de l’ACNOA, nous sommes heureux de la parfaite symbiose qui existe entre notre jeune ministre de la Jeunesse et des Sports et le Comité national olympique du Mali, qui est dirigé par le très dynamique Habib Sissoko. Ici nous avons un exemple parfait de l’harmonie qui doit régner entre les gouvernements et le mouvement olympique. Cette harmonie qui est prônée par la Charte olympique et qui est recommandée par le président du CIO. Encore merci au peuple malien».
De son côté, le président de la République s’est dit honoré de la rencontre avec les Académiciens et surtout, fier de recevoir le Cordon d’honneur de l’olympisme africain pour son engagement et celui de son épouse, en faveur de la promotion de l’olympisme au Mali et en Afrique. Aussi, le chef de l’état s’est réjoui du choix porté sur notre pays pour abriter le siège de l’Observatoire africain de l’olympisme.
S. S. K.

Laisser une réponse