Législatives : DGE, un clic pour localiser son centre et son bureau de vote

0
211

Le général Siaka Sangaré (d) lors de son exposé

Pour localiser votre centre, votre bureau de vote et retirer votre carte d’électeur, envoyez seulement par SMS votre NINA au 36666 (Malitel/Télécel) ou 36777 (Orange Mali). Ou encore consultez le site de la Délégation générale aux élections (DGE) à l’adresse : www.dgemali.gouv.ml .
Ces informations ont été données, hier dans les locaux de l’AGETIC, par le Délégué général aux élections, le général Siaka Sangaré. C’était lors de la cérémonie de lancement des systèmes d’information des électeurs sur les centres et bureaux de vote.
On notait la présence à la rencontre du président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Amadou Ba et des représentants du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.
Pour le Délégué général aux élections, la transparence est le socle de la confiance en matière électorale car elle permet de dissiper les doutes, les incertitudes et les soupçons.
De façon générale, ajoutera le général Siaka Sangaré, un processus électoral est dit transparent, quand tous les acteurs peuvent facilement accéder à toutes les informations, à tout moment et au besoin, y exercer un contrôle.
Ainsi, dans le souci de renforcer la transparence du fichier électoral et favoriser la participation des citoyens aux élections, afin de renforcer le niveau de légitimité des élus à travers un taux de participation appréciable, la DGE a mis en place deux systèmes avec l’appui des partenaires, a indiqué le général Siaka Sangaré.
Il s’agit, détaillera-t-il, du système de recherche par l’Internet sur le site web de la DGE créé et hébergé par l’Agence des technologies de l’Information et de la communication (AGETIC) et du système de consultation du fichier par SMS. Le premier système permet d’accéder à toutes les informations personnelles, alors que le deuxième consiste à envoyer simplement le numéro de sa carte NINA à l’un des deux numéros courts offerts par les trois opérateurs téléphoniques (Malitel, Orange, Télécel, ndlr) pour recevoir en retour sur son téléphone les informations relatives aux centres et bureaux de vote et au lieu de retrait de la carte.
Le Délégué général aux élections a, ensuite rappelé que ces dispositifs ont fait leur preuve en 2013, 2016 et 2018.
Par ailleurs, Siaka Sangaré a révélé que le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), à travers le Projet d’appui au cycle électoral (PACE) a pris intégralement en charge tous les frais relatifs à la mise en place du système SMS à hauteur de 21 millions F cfa.

Bembablin DOUMBIA

Laisser une réponse