Les partenaires européens exhortent les autorités à mener une enquête et à poursuivre les coupables

0
93

Dans une déclaration dont une copie nous est parvenue hier, la Délégation de l’Union européenne, les ambassades d’Allemagne, de Belgique, du Danemark, de France, du Luxembourg, des Pays-Bas, de Suède, de la République tchèque au Mali déplorent une nouvelle tragédie à Ogossagou, dont le bilan en cours enregistre le «meurtre et la disparition de plusieurs dizaines de personnes, le vol de nombreuses têtes de bétail, la destruction de vivres et habitations». Après avoir présenté leurs condoléances aux familles des victimes de cette attaque ainsi qu’au peuple malien, les partenaires européens estiment que des «mesures pour assurer la sécurité et la protection des populations au Centre du Mali s’imposent plus que jamais». Cela, insistent-ils, passe notamment par la présence de «Forces de défense et sécurité étatiques, ainsi que le désarmement et le démantèlement de l’ensemble des milices qui sévissent dans la région».
«Nous exhortons les autorités à mener une enquête exhaustive sur ces exactions et conclure les investigations sur les drames précédents, ainsi qu’à poursuivre les coupables. Il est nécessaire d’agir pour la prévention des conflits entre communautés et d’arrêter la spirale de la violence», ajoute la déclaration. Par ailleurs, l’Union européenne, les ambassades d’Allemagne, de Belgique, du Danemark, de France, du Luxembourg, des Pays-Bas, de Suède, de la République tchèque assurent se maintenir aux côtés du Mali pour soutenir les efforts du gouvernement pour la sécurité, la stabilité et pour assurer le redéploiement de l’État et des services de base aux populations au centre du pays.

M. S.

Laisser une réponse