Les suggestions de Tombouctou

0
73

Les concertations régionales sur la transition tenues samedi dernier à Tombouctou ont regroupé les représentants de l’administration, la société civile, les partis politiques, les forces de défense et de sécurité, les élus, les autorités intérimaires, coutumières et religieuses. Après les formalités relatives à la mise en place du bureau, les participants ont été répartis entre trois groupes de travail. Il s’agit des groupes : «Projet de feuille de route de la transition», «Projet d’architecture des organes de la transition» et «Projet de charte de la transition».

à la fin des travaux, les participants ont recommandé la reconquête et la sécurisation du territoire, la révision de la Constitution du 25 févier 1992 et les réformes institutionnelles. En plus, ils ont proposé que la durée de la transition soit fixée à 18 mois. Ils n’ont pas pu se prononcé sur le choix du président de la transition (civil ou miliaire). Cependant, ils ont proposé un Premier ministre technocrate à la tête du gouvernement.

Par rapport au choix des membres du gouvernement, les participants ont proposé des civils et militaires d’une compétence avérée. Ils ont également demandé la mise en place d’un organe législatif/consultatif pour contrôler les actions gouvernementales. Cet organe sera composé, selon eux, de la société civile, des collectivités et des forces de défense et de sécurité. Ils ont aussi suggéré la mise en place d’une Assemblée constituante composée de militaires, des représentants des partis politiques, de la société civile, de la diaspora et des autorités religieuses et coutumières.

Bembablin DOUMBIA

Laisser une réponse