Ligue des champions des Dames : La CAF dévoile le format

0
106

La première édition de la compétition se disputera en deux temps : les qualifications zonales et la phase finale. Cette dernière mettra aux prises huit équipes

Après avoir annoncé le 30 juin dernier la création d’une Ligue des champions féminine à partir de 2021, la Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé le format de la compétition à l’issue de la réunion du comité exécutif qui s’est tenue jeudi dernier par vidéo conférence. La compétition prendra la forme d’un tournoi opposant 8 équipes qui sera organisé chaque année durant le second semestre.

Les huit équipes participantes seront réparties par tirage au sort en deux groupes de quatre équipes chacun. Pour déterminer les qualifiés, «chacune des six zones de la CAF organisera des qualifications. La répartition sera la suivante : une équipe de chaque zone, une équipe du pays hôte et une équipe supplémentaire. Les six zones mentionnées par la CAF sont : Union nord-africaine de football (UNAF), Union des fédérations ouest-africaines de football (UFOA, zone A et B), Union des fédérations de football d’Afrique centrale (UNIFFAC), Conseil des associations de football d’Afrique de l’est et centrale (CECAFA) et Conseil des associations de football d’Afrique australe (COSAFA).

Pour la première édition, l’union zonale du pays hôte aura deux représentants. Cependant, pour les deux premières éditions, le pays hôte n’aura qu’un seul représentant tandis que l’Union de zone du champion en titre qualifiera deux équipes», a précisé l’instance qui a lancé un appel à candidature pour déterminer le pays-hôte des deux premières éditions. Pour participer à la phase finale, il faut d’abord se qualifier au tournoi zonal. Le Mali est logé dans la zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines et notre futur représentant, tout comme les représentants des autres pays de la zone, doit d’abord passer ce cap pour prétendre à la phase finale.

Le championnat national ayant été annulé pour cause de pandémie de la Covid-19, la Fédération malienne de football (Femafoot) envisage d’organiser un tournoi pour désigner notre représentant. L’annonce a été faite il y a plusieurs semaines, mais jusque-là, on ne connaît pas la date de ce tournoi. On sait, en revanche que ce sont les clubs évoluant en première division qui disputeront le tournoi.

La Coupe du Mali ayant également été annulée, le nouveau tournoi sera finalement la compétition majeure de l’exercice 2019-2020 et fait rêver joueuses et responsables du football féminin. «Nous attendons avec impatience le nouveau tournoi. La compétition est une grande opportunité pour nous, joueuses locales, de taper dans l’œil des recruteurs et, peut-être de trouver des contrats.

Pour ce qui concerne l’AS Mandé, nous sommes prêtes à prendre part à cette compétition et notre rêve est de devenir la première équipe du Mali à participer à cette ligue féminine», a confié la sociétaire de l’AS Mandé, Bintou Koïté. «Il reste encore quelques mois avant le début des qualifications, nous espérons que la Femafoot apportera son aide aux 12 clubs qui évoluent en première division», a ajouté notre interlocutrice.

Le milieu du terrain du Réal, Lala Dicko, abondera dans le même sens. «Nous sommes contentes du lancement de cette Ligue des champions féminine. Nous attendions ça depuis plusieurs années parce que la compétition existe chez les hommes. Nous saluons donc cette initiative la CAF. J’espère de tout cœur que le Réal sera de la partie et représentera dignement le Mali», a dit la Réaliste, avant de demander à la Commission ad hoc du football féminin de la Femafoot d’aider les équipes à préparer le tournoi qualificatif.

Le président de la Commission ad hoc du football féminin de la Femafoot affiche également sa satisfaction et pense que la future compétition va booster les championnats nationaux. «Après l’annulation de la CAN-féminine, il était vraiment temps pour la CAF de dévoiler le format de la Ligue féminine. Les clubs qui auront la chance de participer à cette compétition vont également bénéficier de ristournes et cela va forcément rehausser le niveau des championnats nationaux.

La préparation des équipes maliennes ne s’annonce pas facile parce que la saison sportive a été annulée par la fédération. Au niveau de la Commission ad hoc du football féminin, nous allons concentrer nos efforts sur le tournoi national qui va mettre aux prises les 12 équipes qui évoluent en première division. L’équipe qui remportera ce tournoi sera la représentante du Mali aux qualifications de la zone A. Nous lançons un appel à toutes les bonnes volontés de nous aider à préparer d’abord le tournoi national, puis les qualifications de la zone», a confié Me Famakan Dembélé que nous avons joint au téléphone, avant d’indiquer que la CAF s’est également penchée sur la prochaine Coupe d’Afrique des nations féminine. Traditionnellement, la compétition se déroule en novembre-décembre, mais pour la prochaine édition, ce sera en juillet 2022.

Djènèba BAGAYOKO

Laisser une réponse