Ligue des champions d’Europe : FIN DE RÈGNE POUR LE RÉAL, ATOMISÉ PAR L'AJAX

0
640

Quelle sensation ! Quelle déconvenue pour le Real Madrid, mais surtout quel exploit de l’Ajax Amsterdam ! Pourtant battu à l’aller (1-2), le club néerlandais a réussi à éliminer le triple tenant du titre (4-1) mardi à l’occasion des 8es de finale retour de la Ligue des champions. Auteur d’une performance XXL, l’attaquant de l’Ajax Dusan Tadic, buteur et double passeur décisif, a été le grand artisan de cet exploit majeur. Pour le Real, il s’agit d’une véritable catastrophe et d’une saison blanche !
Éliminés en Coupe du Roi et largués en Liga, les Merengue effectuaient une excellente entame mais Varane était malheureux avec une tête plongeante sur la barre d’Onana ! Pourtant en difficulté, le club néerlandais jetait un énorme coup de froid au Stade Santiago Bernabeu avec l’ouverture du score de Ziyech sur un contre d’une frappe placée (0-1, 7e). Quel coup de tonnerre ! Mis en confiance, les Amstellodamois affichaient un visage séduisant et punissaient encore les Madrilènes avec une seconde réalisation signée Neres sur un service en or de Tadic (0-2, 18e). Quel boulot du Serbe qui a éliminé Casemiro d’une roulette ! Sur un nouveau contre, le Real frôlait la catastrophe avec un piqué de Neres qui passait juste à côté de la cage de Courtois. Malgré une tentative de Vazquez détournée par Onana, le triple tenant du titre restait en grande difficulté et Courtois devait s’interposer sur une nouvelle frappe de Tadic. Pour ne rien arranger, le club espagnol connaissait deux coups durs avec les blessures de Vazquez et de Vinicius, remplacés en larmes par Bale et Asensio. En panique, le Real restait en vie grâce à Courtois, auteur d’une parade magnifique devant Ziyech. Un peu mieux avant la pause, les Madrilènes manquaient d’efficacité, à l’image d’un sauvetage de Tagliafico sur sa ligne puis d’un lob sur le poteau de Bale.
Au retour des vestiaires, les hommes de Solari se révoltaient et exerçaient une énorme pression sur la cage d’Onana. Mais en contre, l’Ajax restait l’équipe la plus dangereuse avec un nouvel arrêt de Courtois sur un tir de van de Beek. Calmés par cette alerte, les Madrilènes avaient du mal à approcher le but adverse pendant de longues minutes… avant l’heure de jeu avec un exploit individuel de Benzema, qui ne cadrait cependant pas sa tentative ! Auteur d’un match exceptionnel, Tadic pliait définitivement cette rencontre avec un but d’une frappe lumineuse à l’entrée de la surface qui terminait dans la lucarne (0-3, 62e) ! La VAR validait cette réalisation malgré une situation litigieuse où le ballon était peut-être sorti en touche.
Dos au mur, le Real n’abandonnait pas et Asensio relançait un peu le suspense d’une frappe croisée sur un service de Reguilon (1-3, 69e). Mais dans la foulée, l’Ajax mettait un terme aux espoirs madrilènes avec un coup franc direct magnifique de Schone (1-4, 71e). Incroyable ! La fin de match était sans intérêt malgré deux gros ratés de Benzema puis Ziyech et l’expulsion de Nacho. Le club néerlandais réalisait donc un exploit majeur en éliminant dès les 8es le Real, triple tenant du titre et hué par son propre public !
Quel match ! Bien évidemment, les fans du Real Madrid ne seront pas d’accord, mais nous avons assistés à un 8e de finale retour assez incroyable ! Avec de l’intensité, du rythme, des occasions, des buts et bien évidemment cet exploit majeur, cette rencontre a été un vrai plaisir à suivre. En plus, le club néerlandais a vraiment régalé dans le jeu avec des actions d’une classe folle. Un grand moment européen.

Laisser une réponse