Mali : Plusieurs terroristes neutralisés

0
455

L’opération Barkhane a mené, la semaine dernière dans le Liptako-Gourma, plusieurs opérations successives qui ont permis de neutraliser un grand nombre de combattants des Groupes armés terroristes (GAT). Ces actions anti-terroristes ont également permis de trouver des ressources logistiques appartenant aux GAT. Ces informations ont été données par un communiqué de presse datée du 22 août dernier dont nous avons reçu une copie.

Le 15 août dernier, dans le cadre d’une opération héliportée au Gourma, les commandos montagne de l’opération Barkhane, aux ordres du Groupement tactique désert aérocombat (GTD-A), ont réalisé une mission de reconnaissance et de fouille d’une position d’un groupe armé terroriste. Cette unité était appuyée par une patrouille d’hélicoptères de reconnaissance et d’attaque. Pendant leur opération, ils ont découvert un plot logistique contenant des motos et de l’armement.

Le lendemain, dans le Liptako, ajoute le document, un module d’hélicoptères de reconnaissance et d’attaque, et un drone, appuyant le GTD-A et les commandos montagne ont à nouveau effectué une mission de reconnaissance et de fouille dans une zone potentiellement occupée par des GAT. Ces actions successives des commandos montagne ont permis de neutraliser plusieurs combattants en lien avec des groupes armés terroristes et de trouver des ressources logistiques.

Le 17 août dernier au cours des frappes aériennes, précise le communiqué de presse, l’opération Barkhane a neutralisé un pick-up identifié et caractérisé comme appartenant aux groupes armés terroristes. Cet exploit est le résultat d’une mission qu’un drone effectuait dans l’Est du Liptako. Ce petit avion de reconnaissance avait détecté des mouvements suspects de la part de plusieurs individus à moto, qui se rendaient vers un bivouac.

Dans le même temps, la force française a engagé une patrouille de deux Mirage 2000D (avion de chasse) et un C135 (avion de transport militaire) depuis la base aérienne projetée de Niamey pour rejoindre la zone où sont encore présents plusieurs individus armés. Cette patrouille de chasseurs a effectué des frappes aériennes neutralisant plusieurs terroristes. Le lendemain, les commandos, déposés par hélicoptères sur la zone, ont pu saisir différentes ressources logistiques et constater la destruction de plusieurs motos.

 Mohamed D. DIAWARA

 

Laisser une réponse