Lutte antiterroriste : Mort au combat d’un légionnaire français dans le Liptako Gourma

0
393
Kévin Clément, légionnaire français du 1er régiment étranger de cavalerie de Campagne, est mort au combat, ce 04 mai 2020, au cours d’une opération de la force Barkhane dans le Liptako malien, indique un communiqué de l’Etat-major français des armées.

Selon l’état-major, la 1ère classe Kévin Clément, embarqué à bord d’un véhicule blindé léger, a été grièvement blessé par un tir ennemi  au cours d’une action de harcèlement zonal et de ratissage contre les groupes armés terroristes. Il été évacué par hélicoptère vers l’antenne chirurgicale de Gao, où son décès a été constaté, précise le communiqué.

La mort du légionnaire Kévin Clément survient quelques jours avant celle du brigadier Dmytro Martynyouk, autre soldat français engagé dans la même opération dont le véhicule a été atteint par un engin explosif improvisé.

Kévin Clément, 21 ans, est le 43 e militaires français tués au Sahel depuis le début de l’intervention française en 2013, selon un décompte effectué à partir de chiffres publiés par l’état-major.

Mohamed TOURÉ

Laisser une réponse