Lutte conre le coronavirus : Le RECOTRADE s’implique

0
624

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19, le ministère de la Culture, en partenariat avec le Réseau des communicateurs traditionnels pour le développement du Mali (Recotrade), a lancé, hier à la Gare de Sogoniko, une campagne de sensibilisation contre le fléau sur financement de l’Unesco, partenaire technique du département de la Culture.

La cérémonie était présidée par la ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, en présence de son homologue des Transports et de la Mobilité urbaine, Ibrahim Abdoul Ly, du directeur de cabinet du président de la République, Dr Ibrahim Traoré et des responsables des syndicats et de la société civile.

Les initiateurs de l’événement ont donné le coup d’envoi de la campagne de sensibilisation contre la pandémie à la Gare routière de Sogoniko, où les risques sont réels du fait de la forte concentration humaine sur les lieux. La ministre de la Culture a salué l’engagement des partenaires dans la lutte contre la Covid-19. Elle a rappelé le contexte de la campagne : « Un Malien, un masque », conformément à la vision du chef de l’État.

Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo a invité la population à respecter les mesures barrières car la maladie est réelle et continue d’anéantir des vies à l’échelle planétaire.

Malgré les nouvelles technologies de l’information, nous avons souhaité confier cette sensibilisation au Recotrade pour lui permettre de jouer pleinement son rôle premier au sein de la société a souligné Mme le ministre.

La cérémonie s’est déroulée dans une atmosphère de fête

Le choix de la Gare routière de Sokoniko se justifie par plusieurs facteurs, notamment par le nombre important des cas dans la Commune VI. En plus, la gare est un carrefour de rencontres des voyageurs en provenance de plusieurs régions, voire de pays.
La ministre a demandé à tous de porter les masques et de respecter les mesures sanitaires pour gagner la bataille contre le coronavirus. Dr Ibrahim Traoré a expliqué que les masques seront disponibles à partir de la semaine prochaine pour permettre à chaque Malien de se protéger.

Quant à Edmond Moukala de l’Unesco, il a exprimé l’engagement des Nations unies à accompagner le gouvernement. «L’Unesco se réjouit de financer cette activité de sensibilisation qui sera mise en œuvre par les communicateurs traditionnels», a-t-il soutenu avant de réitérer l’engagement de l’Unesco auprès du ministère de la Culture.

Le président du Recotrade, Moctar Koné, a rappelé l’engagement du président Ibrahim Boubacar Keïta dans la lutte contre la Covi-19 et qui prêche le lavage des mains au savon par l’exemple. Il a invité nos compatriotes au respect des mesures barrières. Le vice-président du Réseau, Amadou Dagamaissa, a fait un rappel historique du rôle des griots pendant la crise. Il a soutenu que le son de «Tama», instrument traditionnel annonçait les nouvelles importantes. Partout, les communicateurs traditionnels feront de la sensibilisation et dans toutes les langues.

La cérémonie a été agrémentée par une prestation de la troupe du Recotrade sur le coronavirus avec des messages forts sur les mesures barrières.

Amadou SOW

Laisser une réponse