Lutte contre le coronavirus : La croix-rouge malienne s’implique

0
644

La vice-présidente de la Croix-rouge malienne, Assan Coulibaly (c), a expliqué aux participants l’importance de la formation

Les volontaires formés ont pour rôle d’informer et sensibiliser les populations afin qu’elles changent de comportement face à cette terrible maladie

La pandémie du coronavirus affecte toute humanité sans discrimination. Elle inquiète du fait de son ampleur en termes de nombre de malades enregistrés et de sa grande contagiosité. À titre d’exemple, le monde comptabilisait à la date du 7 avril dernier 1.201.591 personnes testées positives au coronavirus et 64.703 décès, selon les chiffres du Centre pour la science et l’ingénierie des systèmes.
Le continent africain ne vit pas en marge de ce tableau épidémiologique. Et si l’on en croit les prévisions de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Afrique doit «se préparer au pire». En effet, compte tenu des conséquences sanitaires, sociales, économiques et humanitaires résultant de l’apparition du Covid-19 dans nos pays, il va sans dire que si des réponses appropriées et proportionnées ne sont pas données à temps, le risque de paralysie de l’ensemble des systèmes est inévitable.
Au Mali, des actions de prévention, de protection et de réponse ont été entreprises par le gouvernement et d’autres partenaires. Mais, il est plus que nécessaire voire urgent de renforcer notre plan de contingence contre le Covid-19 afin d’y faire face. C’est pour cette raison que la Croix-rouge malienne (CRM) a débuté, mardi dans un hôtel de la place, une formation de trois jours à l’intention de ses volontaires venus de différentes localités : Bamako, Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou.
L’objectif général de la formation est de renforcer les capacités des participants sur les pratiques de contrôle et prévention des épidémies, en général et de la pandémie du Covid-19, en particulier. La vice-présidente de la Croix-rouge malienne, Assan Coulibaly, a rappelé l’importance de cette formation. «Votre présence à cet atelier témoigne déjà de votre haute sensibilité au contexte sanitaire que nous vivons. Aussi, elle traduit votre engagement à jouer le rôle de premier plan dans la diffusion des connaissances sur cette maladie au sein des communautés, en vue d’un changement positif de la part des gens», a-t-elle expliqué.
La vice-présidente ajoutera que les participants recevront des connaissances sur la maladie et les mesures préventives qu’ils seront amenés à partager avec d’autres volontaires au niveau des différentes régions en vue d’une grande campagne d’information, d’éducation sur le Covid-19. Elle a saisi l’occasion pour remercier les autorités pour la confiance accordée à la CRM et pour les efforts engagés dans la protection de la vie des populations.
Dr Mamadou M. Traoré, secrétaire général de la CRM, a indiqué qu’aux termes de la formation, son organisation devrait disposer de pools de formateurs au niveau national et dans les branches capables de faire la formation des volontaires. L’ambition est de doter les participants de compétences dans la lutte contre le Covid-19.

Siné S. TRAORÉ

Laisser une réponse