Lutte contre le coronavirus : la mairie du district apporte sa contribution

0
51

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19, la mairie du district de Bamako a procédé, hier dans l’enceinte du Musée de Bamako, à la remise d’équipements roulants et de kits sanitaires à la direction régionale de la Santé, aux différents centres de santé de la capitale et à ses propres services. D’un coût total de 146 millions de Fcfa, ces dons sont composés de tricycles médicalisés, d’appareils respiratoires, de thermomètres, de gants, de gels hydroalcooliques, des masques et des kits de lavage des mains au savon.

La direction régionale de la Santé du district de Bamako a reçu les matériels roulants. Des kits sanitaires ont été offerts aux centres de santé de référence des six communes, aux gares routières et marchés de la ville, aux personnels des services de la mairie et structures déconcentrées.

Cette contribution vient en appui à des actions déjà entreprises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 apparue dans notre pays depuis le 25 mars 2020. Selon le 1er adjoint au maire du district, Harimakan Kéita, il s’agit de soutenir les efforts du gouvernement dans la lutte contre la pandémie qui sévit actuellement dans le pays. « Avec les tricycles médicalisés, la direction régionale de la Santé est en mesure d’assurer le transport des cas confirmés et identifiés afin de les conduire aux centres de prise en charge », a-t-il indiqué.

Profitant de l’œuvre salutaire, Harimakan Kéita a conseillé la population d’observer les consignes des spécialistes qui consistent à maintenir la distanciation d’un mètre, au port des masques et surtout au lavage des mains au savon.

Pour la directrice régionale de la Santé du district de Bamako, colonel Touré Assa Badiallo, la donation va renforcer leur capacité d’intervention. Elle a remercié la mairie du district tout en l’assurant de faire bon usage des matériels reçus pour la bonne santé des populations de Bamako. « L’initiative nous va droit au cœur, nous sommes enchantés parce qu’en cette période de Covid-19, toute aide est nécessaire », a-t-elle conclu.

Oumar DIAKITÉ

Laisser une réponse