Lutte contre le coronavirus : La nécessaire implication des collectivités territoriales

0
164

Le coronavirus continue sa propagation dans notre pays. Hier, la situation cumulée était de 1.315 cas positifs. Pour couper la chaîne de transmission du virus tueur, l’implication de tous les acteurs, surtout des élus locaux, est plus que nécessaire. Conscient de cela, le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, en collaboration avec celui de la Santé et des Affaires sociales, a organisé, hier une rencontre préparatoire de l’engagement des collectivités territoriales en soutien aux actions du gouvernement dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Le lancement de cet engagement sera fait bientôt en principe à Bamako sous la présidence du Premier ministre, Dr Boubou Cissé. Cette initiative vise à contribuer efficacement à la riposte nationale contre la Covid-19 à l’échelle des collectivités territoriales du Mali. La réunion était co-présidée par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah et son collègue en charge de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé.

L’on notait la présence du directeur général de l’Institut national de santé publique et coordinateur national de la Covid-19, Pr Akory Ag Iknane.

Aux termes des travaux, ce dernier a indiqué qu’il était important que les collectivités territoriales soient impliquées dans cette lutte. « Cette initiative du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation vient à point nommé parce qu’elle va permettre ; que toutes les actions que nous allons mettre en place, que ce soient la communication, l’aspect de coordination des différentes interventions au niveau le plus décentralisé puissent porter fruit », a estimé le coordinateur national de Covid-19.

L’initiative vise à informer et sensibiliser les populations pour le respect des mesures barrières

Pr Akory Ag Iknane a signalé que des activités prévues dans cette initiative, visent à informer et sensibiliser les populations pour le respect des mesures barrières comme le port du masque dans les lieux publics et l’utilisation de kits de lavage des mains, le respect de la distanciation physique.

Selon lui, cette campagne de sensibilisation va concerner les gares et les marchés où des personnes dont la plupart n’utilisent ni le masque, ni le gel hydroalcoolique encore moins le kit de lavage des mains. Ce qui fait d’eux, des «porteurs susceptibles de transmettre la maladie».

De son côté, le directeur général des collectivité territoriales, Abdrhamane Cissé, a indiqué qu’il était important que le secteur des collectivités territoriales qui concerne l’ensemble des communes, puisse apporter sa part de partition dans cette lutte contre la maladie de covid-19.

Il a invité chacun à prendre conscience de la gravité de la situation et s’impliquer à son niveau par le peu de moyen dont il dispose pour que nous puissions avoir un effet dans cette lutte-là. « Il ne faut pas que les gens pensent qu’on porte le masque pour le gouvernement.

On le porte plutôt pour se protéger soi-même, pour protéger sa famille et ses communautés », a soutenu le directeur général des collectivité territoriales. Abdrhamane Cissé a, enfin, exhorté les élus locaux à pouvoir sensibiliser les populations afin qu’elles puissent être en bonne santé.

Bembablin DOUMBIA

Laisser une réponse