Lutte contre le Covid-19 : 125.000 masques pour les populations

0
390

Le coordinateur des chefs de quartier Bamoussa Touré a salué «la belle initiative du président de la République »

Les lots ont été remis hier aux coordinateurs des six communes du District de Bamako, aux syndicats des transports et aux religieux. C’était une promesse du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta

Après avoir reçu un premier lot il y a quelques jours, les coordinateurs des chefs de quartier des six communes du district de Bamako ont réceptionné hier, un deuxième lot de 50.000 masques dans le cadre du programme présidentiel «un Malien, un masque». De son côté, la Coordination des syndicats des transports privés en a reçu 10.000. Pour les coordinateurs des chefs de quartier des six communes de Bamako, la réception a été faite chez leur premier responsable Bamoussa Touré à Médina Coura. Il s’agit de 50.000 masques qui viennent s’ajouter aux 35.000 réceptionnés la semaine dernière. La remise symbolique a été faite par Ichiaka Diarra, chef de protocole des familles fondatrices de Bamako.
Après avoir réceptionné ces masques, Bamoussa Touré a salué «cette belle initiative du président de la République de donner des masques aux Maliens pour se protéger contre le Covid-19». Selon lui, les masques sont indispensables dans la lutte contre cette pandémie. Le chef de l’État a fait un engagement qu’il a honoré, a-t-il fait remarquer. Avant de remercier le Premier ministre et les membres du gouvernement, en particulier le ministère de la Santé et des Affaires sociales et les départements chargés de la lutte contre la pandémie.

Bamoussa Touré a aussi salué tous les donateurs ayant contribué à dégager les moyens pour aider les Maliens à lutter contre le Covid-19. Il a ajouté que les populations sont assez édifiées aujourd’hui grâce à l’éducation faite sur les différents medias sur les mesures barrières. Pour lui, ces mesures, ajoutées aux masques vont contribuer à l’éradication de la maladie. Tout en promettant que les chefs de quartier continueront à sensibiliser les populations de Bamako, le coordinateur des chefs de quartier a invité l’ensemble des Maliens à respecter les gestes barrières car «ce sont ces gestes qui vont nous éloigner de la maladie». Il s’est dit convaincu que le meilleur moyen de lutte est de nous prémunir contre tout ce qui peut nous amener à être en contact avec les germes du mal. Pour lui, les masques offerts par le gouvernement viennent à point nommé et contribueront à lutter contre la maladie. Après la distribution du premier lot, les populations étaient dans l’attente d’une deuxième distribution, conclura Bamoussa Touré.
Après le représentant des familles fondatrices de Bamako, ce fut au tour des syndicats des conducteurs de taxi et de Sotrama de recevoir leurs lots de masques.

Chacun des deux syndicats a reçu 5.000 masques, soit un total de 10.000 masques. Cette cérémonie de remise s’est déroulée sur la Promenade des Angevins, derrière l’Assemblée nationale. Sékouba Sidibé, coordinateur des syndicats des transports privés du Mali (taxi et Sotrama) a exprimé sa joie et sa reconnaissance au chef de l’État et à son gouvernement pour les masques reçus. Selon lui, le président de la République a tenu la promesse qu’il avait faite. Le syndicaliste a indiqué que les masques seront remis aux chauffeurs de taxis et Sotrama, aux apprentis, à leurs militants et aux passagers. Pour lui, ces dispositifs de protection vont beaucoup contribuer à lutter contre le coronavirus.
Déjà, dira-t-il, les syndicats ont été dotés en kits de lavage des mains. Et avec la réception de ces masques, ils vont sensibiliser les chauffeurs et les passagers sur les bienfaits du port de ces masques.

Dans l’après-midi, le Haut conseil islamique du Mali a reçu à son tour 50.000 masques. Le lot a été remis par Ichiaka Diarra, chef du protocole des familles fondatrices de Bamako, qui a précisé qu’il s’agit de la deuxième tranche. La faîtière des associations musulmanes avait, en effet, déjà reçu 1.000 masques qui, comme ce deuxième lot, seront répartis entre les mosquées et autres lieux de regroupement des fidèles. «Les associations qui forment le Haut conseil seront mobilisées pour une juste répartition de ces masques sur tout le territoire national», a assuré le 1er vice-président du HCIM, Ibrahim Kontao. Il a salué ce geste du chef de l’État qui honore, ainsi, son engagement d’offrir des masques à tous les Maliens. Ibrahim Kontao a ensuite rappelé que les préceptes islamiques recommandent à tout croyant de se protéger contre les maladies.
Pour le secrétaire général du Haut conseil, Mamadou Diamoutani, les responsables de la structure sont «sensibles à la réalité de cette pandémie» et feront tout pour jouer leur partition dans la prévention et la sensibilisation de la communauté musulmane à travers les imams. L’Église catholique a quant à elle, reçu 15.000 masques.

Dieudonné DIAMA
Issa DEMBÉLÉ

Laisser une réponse