Lutte contre le Covid-19 : Des kits et du GEL hydro alcoolique pour la pouponnière

0
421

Mme la ministre Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré (d) avec la directrice Mme Bouaré Fatoumata Koné

Notre pays est aujourd’hui frappé par la pandémie du coronavirus. Il faut donc renforcer les mesures pour éviter la propagation du virus sur notre territoire (voir l’article de Fatoumata Napho). C’est dans cette vision que la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré, a rendu visite aux jeunes pensionnaires du Centre d’accueil et placement familial «Pouponnière» de Niamana. Elle a aussitôt expliqué être venue s’enquérir des conditions de vie des enfants de la Pouponnière. Elle a aussi insisté sur l’application des mesures barrières contre le coronavirus.
« L’objectif de cette visite est de voir si les mesures sont bien appliquées et les règles d’hygiène bien observées, notamment le lavage des mains au savon et l’application du gel hydro alcoolique sur la main », a indiqué Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré. Elle a aussi instruit le respect strict de la distance réglementaire entre les berceaux.

Aujourd’hui, la Pouponnière de Niamana accueille 14 enfants par salle. « Nous comptons intensifier les activités d’information, d’éducation et de sensibilisation sur la pandémie qui dépasse le cadre restreint de la santé », a laissé entendre Dr Aïssata Kassa Traoré.
Par ailleurs, la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille a fait savoir que la gestion de la pandémie se pose en véritable problème de développement. « Nous devons agir dans une synergie d’actions», a-t-elle lancé, avant de donner des consignes fermes, notamment l’interdiction des visites, la surveillance des enfants et l’application des règles d’hygiène ainsi que le respect de la distanciation. Selon elle, l’application stricte des règles d’hygiène pourra sauver notre pays.
Dr Aïssata Kassa Traoré n’est pas venue les mains vides. Elle a apporté au personnel de la Pouponnière des kits de lavage des mains au savon et des cartons de gel hydro alcoolique. La directrice de l’établissement d’accueil et de placement familial s’est réjouie de la visite de la ministre. Elle a demandé à tout son personnel de respecter les mesures prises par le gouvernement.

Yaya DIAKITÉ

Laisser une réponse