Lutte contre le terrorisme dans les pays du G5 Sahel : Bilan d’étape du Sommet de Pau

0
930

Les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays du G5 Sahel se sont entretenus, hier, par visioconférence, avec leurs homologues français respectivement Jean-Yves Le Drian et Florence Parly. L’objectif de cette réunion était de passer en revue les conclusions du Sommet de Pau (France) tenu le 13 janvier dernier qui a été un tournant dans la lutte contre le terrorisme.

Aux termes de la rencontre, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé a indiqué que cette session était la première réunion ministérielle depuis le sommet de Pau pour mesurer le chemin accompli et ce qui reste à faire au plan militaire et au plan du processus de paix et de stabilisation du Mali.
Selon lui, la rencontre a permis aux participants d’évoquer la pression que « nos armées exercent sur les terroristes dans la zone des trois frontières ». Aussi, a-t-il ajouté, la session s’est penchée sur le processus de paix au Mali, sur le retour de nos forces armées à Kidal et celui des services qui a pris une nouvelle ampleur depuis la visite du chef du gouvernement, Dr Boubou Cissé, en mars dernier.

Cette visite du Premier ministre « était également un des engagements à Pau. Elle visait à recueillir les besoins des populations afin d’organiser leur mise en œuvre à travers les services publics », a déclaré le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. À ce propos, Tiébilé Dramé a informé que la semaine dernière, une équipe de techniciens est allée à Kidal pour résoudre le problème concret qui se posait dans le cadre de l’électrification de la ville en cette période de ramadan.

« Je pense que des pas concrets ont été réalisés depuis janvier dernier. C’était donc bien que les ministres de la Défense et des Affaires étrangères du G5 et de France prennent le temps de mesurer les étapes », a-t-il estimé. Par ailleurs, le patron de la diplomatie malienne a confié que la rencontre a abordé également la situation de la pandémie qui, selon lui, exerce une pression sur nos services de santé et sur notre économie.

Aussi, les échanges ont porté sur la situation de nos compatriotes bloqués en France. « Nous sommes en train de trouver une solution très rapide à cela », a rassuré le ministre Dramé. Rappelons que le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le général de division Ibrahima Dahirou Dembélé a pris part à cette réunion.

Bembablin DOUMBIA

Laisser une réponse