«Ma plume au service de ma communauté» : UN RECUEIL DE POÈMES DE MALICK M’BAYE

0
490

Malick M’Baye est l’auteur du livre intitulé : « Ma plume au service de ma communauté ». Ce technicien des arts et de la culture en service à la direction nationale des archives publie ainsi son premier ouvrage qui a été dédicacé, le week-end dernier, à la direction des archives. A cette occasion, l’auteur du livre a rappelé que notre pays est actuellement confronté à de nombreux problèmes, notamment la crise sécuritaire dans le Nord et le Centre du pays. Il a aussi évoqué l’assimilation, le chômage des jeunes et les violences grandissantes comme des défis à relever. «J’ai écrit ce recueil de poèmes de 60 pages pour apaiser le cœur meurtri de nos compatriotes mais surtout pour une réelle prise de conscience de la situation», a-t-il expliqué, avant d’ajouter que son livre prodigue des conseils et invite aussi à la promotion de nos valeurs culturelles.
L’ouvrage rend hommage à nos mères et pousse à l’acceptation des uns par les autres dans nos différences et sans distinction de race et de couleur. Le recueil incite également les jeunes à plus d’actions, d’engagement et de détermination pour se forger un lendemain meilleur parce que la jeunesse est le levier de développement d’une nation. Le livre renvoie aussi aux vaillants militaires de l’Armée nationale pour leur dévouement dans la mission de défense de la patrie, mais aussi aux agriculteurs. Il traite aussi de la protection de l’environnement, du chômage des jeunes afin de pousser ceux-ci à avoir l’esprit de créativité et d’initiatives privées après une autoévaluation afin de réaliser des projets de développement. L’amour de la patrie, l’engagement, la construction citoyenne, la magnificence de la femme, la violence conjugale, l’assassinat de la petite albinos Ramata Diarra à Fana et la valorisation du métier d’archiviste sont aussi évoqués dans ce recueil. « Nous sommes tous les mêmes ; nous devons vivre en harmonie. Servir sa communauté et dénoncer les maux qui rongent notre société sont des actions citoyennes.
Le changement des mentalités est possible. Agir pour apporter sa pierre à l’édifice national est l’idéal », a fait remarquer l’écrivain. Au cours de la cérémonie de lancement ou de dédicace du livre, des parents, collègues et amis de l’auteur du livre ainsi que des enseignants ont fait des témoignages intéressants.
Vendu à 3000 Fcfa, le livre est disponible au Grand hôtel de Bamako. Malick M’Baye est né en 1993 à Kati. Il découvre la poèmes au lycée grâce aux poésies d’Alphonse de Lamartine et d’Aimé Césaire.
Il a aussi d’autres modèles, notamment des écrivains maliens comme le documentaliste et enseignant à l’Institut universitaire de technologie (IUT) de l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako (ULSHB), Mohamed Diarra, qui a préfacé son livre et Mme Aïcha Diarra (écrivaine et nouvelliste).
L’auteur de «Ma plume au service de ma communauté» est aussi titulaire d’un diplôme de bibliothéconomie, archiviste en documentation obtenu à la filière métiers du livre des archives et de la documentation de l’IUT et d’une maitrise en droit privé à l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB).
Sidi Y. WAGUé

Laisser une réponse