Mali, Conseil d’administration de l’Université de Ségou : Des résultats satisfaisants

0
161

Des progrès remarquables ont été engrangés par l’université

Établissement public à caractère scientifique, l’Université de Ségou reste attachée à sa vision, celle de revendiquer l’excellence sur tous les plans avec en toile de fond l’objectif de former, produire, conserver et valoriser la connaissance en vue de la transformation économique et agricole de la région. L’entité a tenu lundi dernier, dans sa salle de visioconférence la 9è session ordinaire de son conseil. C’était en présence du président du conseil de l’Université, Dr Oumar Niangado, du recteur, Pr Souleymane Kouyaté et des administrateurs.
La revue de toutes les recommandations des deux sessions précédentes, l’analyse du projet plan de travail et le budget annuel afférents au contrat de performance étaient les principaux points inscrits à l’ordre du jour. Les administrateurs ont également opiné et pris connaissance du contenu du contrat de performance qui lie l’Université de Ségou au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS) au titre de l’année académique 2019-2020 et bien d’autres documents importants.

Selon le président du conseil de l’Université de Ségou, au cours de cette année, cette jeune structure a été l’objet de nombreuses évaluations, dont celles du Programme d’appui au développement de l’enseignement supérieur (PADES). «Les performances de notre jeune université ont été bien appréciées», a fait remarquer Dr Oumar Niangado. Côté succès, il a, en outre évoqué l’achèvement des infrastructures du bloc de dix salles de classe pour les Masters, la cantine universitaire et la salle de visioconférence. Cependant, le président du conseil de l’Université de Ségou a déploré les difficultés de gouvernance qui ne seront pas occultées au cours de la session afin de trouver les voies et moyens pour un dénouement heureux à ces problèmes. S’exprimant sur le patrimoine foncier de l’Université de Ségou, Dr Oumar Niangado a déclaré que les démarches sont en cours pour l’acquisition du titre foncier de la ferme de Soninkoura, avant d’inviter les administrateurs à un examen minutieux des activités et du budget y efférant afin d’éviter de faire face à des dépassements au cours du prochain exercice.

En prenant la parole, le recteur de l’Université de Ségou a souligné la pertinence de cette session qui est un signal fort d’une fonctionnalité dynamique s’inscrivant en droite ligne dans l’amélioration générale de la gouvernance que son entité recherche. Faisant une rétrospective du chemin parcouru par cette jeune Université de son ouverture officielle en 2012 à nos jours, Pr Souleymane Kouyaté indiquera que des progrès remarquables ont été engrangés, mais des difficultés non moins importantes jalonnent toujours le parcours. «Nous avons la ferme conviction que ces problèmes ne resteront pas sans solutions. En effet, les reformes en cours et la détermination sans faille du département de tutelle et notre gouvernance augurent un nouveau paradigme porteur d’espoir qui conduira inéluctablement à l’évacuation sans délai des écueils de notre système d’éducation supérieur», a-t-il précisé. Le recteur de l’Université de Ségou a saisi l’occasion pour remercier les partenaires techniques et financiers qui ont augmenté témoignant ainsi de l’estime grandissante qui accompagne sa marche.

Mamadou SY
Amap-Ségou

Laisser une réponse