Mali, École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré : De bonnes performances

0
280

Le procès-verbal, le point d’exécution des recommandations de la 11è session, la délibération sur le paiement du reliquat du montant des heures supplémentaires du second trimestre de l’année académique 2018-2019 étaient les points inscrits à l’ordre du jour de la 12è session de L’Ecole nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI-ABT). Les administrateurs se sont aussi prononcés sur les indemnités accordées aux membres des commissions chargées de la préparation du conseil de perfectionnement, le rapport d’activités de 2019, le contrat annuel de performance au titre de l’année académique 2019-2020, le budget prévisionnel de 2020, l’arrêté du conseil de discipline et le récépissé de l’Association des anciens étudiants de l’ENI-ABT.
La réunion était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Drissa Diallo, en présence du directeur général de l’ENI-ABT, Dr Mamadou Sanata Diarra.
Le budget prévisionnel de 2020 de l’Ecole nationale d’ingénieurs est équilibré en recettes et en dépenses à un peu plus de 2, 7 milliards de Fcfa. La subvention de l’Etat est estimée à 2 milliards de Fcfa. Le budget autonome de l’ENI-ABT se chiffre à un peu plus de 677 millions Fcfa, dont un peu plus de 400 millions de Fcfa de subvention de la Banque mondiale.
L’établissement réalisera la construction d’un bâtiment R+2, la formation des formateurs sur les équipements de laboratoire et la relecture du manuel de procédures. Assurant que toutes les activités pédagogiques se sont bien déroulées, le directeur général de l’ENI-ABT a révélé que son établissement a acquis un bus de 65 places. Ainsi, il dispose de deux bus pour les multiples déplacements de ses étudiants.
Dr Mamadou Sanata Diarra a ajouté que les travaux de construction de la bibliothèque se poursuivent normalement. Le minimum a été aussi fait pour les travaux pratiques au niveau des laboratoires et des ateliers. Il a enfin précisé que 373 millions de Fcfa ont été investis pour acquérir des équipements pédagogiques.
Le début de l’année académique 2019-2020 pour tous les cycles est prévu dans la première quinzaine du mois de janvier 2020, a rappelé le secrétaire général du département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Il a ajouté que le concours d’entrée 2019-2020 de l’ENI-ABT qui s’est tenu du 14 au 19 octobre 2019 a enregistré 1 738 candidats. 404 ont été déclarés définitivement admis.
Pour faire face aux mutations, l’ENI-ABT dispose d’un personnel enseignant technique, administratif et contractuel. Le personnel enseignant permanent représente 80%.
Le Pr Drissa Diallo a soutenu que l’appui de la Banque mondiale à travers le Projet d’appui pour le développement de l’enseignement supérieur (PADES) a permis le renforcement en équipements, les laboratoires pédagogiques, mais aussi de recherche et les ateliers. Il a aussi souligné que la session se tient à une période où notre pays fait face à une insécurité au Centre et au Nord. « Nous souhaitions que le Dialogue national inclusif qui vient de s’achever apporte la paix, la sécurité sur tout notre territoire. Une certaine accalmie s’est instaurée à l’enseignement supérieur depuis quelques mois », a-t-il indiqué. Selon lui, le département et ses partenaires ne cessent de déployer des efforts pour maintenir ce climat apaisé dans les espaces universitaires. L’année académique 2018-2019 s’est déroulée normalement. Et les évaluations viennent de prendre fin.

Sidi Y. WAGUÉ

Laisser une réponse