Mali-Ghana 3-0 : Capitaine Hamari porte les aigles

0
93

Auteur d’un but, son premier en sélection, et d’une passe décisive, le latéral droit a été le grand artisan
de la large victoire 3-0 des Aigles face au Ghana, vendredi dernier en amical en Turquie

Même s’il s’agissait d’un match amical, le succès est probant et restera comme l’un des plus beaux de l’histoire des Aigles face au Black star du Ghana. En tout cas, peu de gens auraient parié sur une victoire 3-0 des protégés du sélectionneur national Mohamed Magassouba contre les quadruples champions d’Afrique. Pourtant, c’est ce qui s’est passé, vendredi à Antalya en Turquie où les Aigles, bien emmenés par Hamari Traoré, capitaine d’un jour, ont surclassé le Ghana (3-0).

Le latéral Hamari Traoré intronisé capitaine en l’absence d’Abdoulaye Diaby qui a déclaré forfait, a tracé la voie du succès du Mali, en ouvrant le score dès la 3è minute, avant de délivrer une passe décisive à El Bilal Touré (49è min).
Le troisième but de la sélection nationale porte la signature d’Amadou Haïdara qui a corsé l’addition à l’entame du dernier quart d’heure (75è min). Score final : 3-0 pour les Aigles qui, en 25 confrontations avec les Ghanéens, n’avaient réalisé un score d’une telle ampleur. C’est dire que le capitaine Hamari Traoré et ses coéquipiers ont écrit une belle page de l’histoire de la sélection nationale, vendredi dernier en Turquie.

Un exploit d’autant plus significatif que les Aigles étaient privés de plusieurs cadres dont le capitaine Abdoulaye Diaby l’attaquant Moussa Maréga, le gardien Mamadou Samassa, les milieux de terrain Diadié Samassékou, Yves Bissouma et Adama Traoré «Noss», le défenseur Molla Wagué (dans le camp adverse en revanche, tous les ténors étaient là, à commencer par les frères Ayew, Andrew et Jordan, Thomas Partey).

Cette belle victoire confirme que la tendance commence à s’inverser entre Maliens et Ghanéens, puisqu’en 2012 et 2013, les Aigles ont enlevé la médaille de bronze de la CAN, face à ces mêmes Black stars. Pour cette 25è confrontation avec les quadruples champions d’Afrique, les Aigles ont débuté le match sur les chapeaux de roue et seront vite récompensés : trois minutes seulement après le coup d’envoi, Cheick Doucouré lance le capitaine Hamari Traoré qui prend de vitesse l’arrière-garde ghanéenne, avant de glisser le ballon entre les jambes du gardien Lawrence Ati Zigi (1-0, 3è min). La mi-temps interviendra sur ce score à l’avantage des Aigles.

À la reprise, les protégés de Mohamed Magassouba doublent rapidement la mise. Suite à une belle action collective, Hamari Traoré centre dans la surface adverse pour El Bilal Touré qui se jette sur le cuir pour marquer (2-0, 49è min). Première sélection, premier but pour le jeune attaquant de 19 ans. Le cauchemar n’était pas fini pour la sélection ghanéenne qui encaissera un troisième but à la 75è minute, œuvre du milieu de terrain, Amadou Haïdara «Doudou».

Le sélectionneur Mohamed Magassouba a dû faire des acrobaties pour monter son équipe. Ainsi, le latéral droit Falaye Sacko a été titularisé dans l’axe de la défense avec Mamadou Fofana, tandis qu’El Bilal Touré et Amadou Haïdara ont joué, respectivement dans le couloir gauche et au milieu, devant les milieux récupérateurs, Cheick Doucouré et Lassana Coulibaly. Pour sa part, Kalifa Coulibaly a été intronisé à la pointe de l’attaque. C’était donc un 4-2-3-1 quelque peu inhabituel pour lui.

Le nouveau schéma n’a pas perturbé outre mesure le capitaine Hamari Traoré et ses coéquipiers qui ont donné une véritable leçon de football aux Ghanéens et à leur nouvel entraîneur, Charles Akkonor. «Avant le coup d’envoi du match, nous étions un peu stressés parce que quatre coéquipiers ont été testés positifs à la Covid-19. Nous avons joué avec le cœur pour le peuple malien et également pour nos partenaires malades», a confié le capitaine Hamari Traoré que nous avons joint au téléphone, quelques minutes après la rencontre.

Le deuxième match de préparation des Aigles est prévu, demain mardi contre l’Iran. Ce sera une autre paire de manches, quand on sait que les Iraniens dominent le continent asiatique depuis quelques années.

Ladji M. DIABY

Vendredi 9 octobre à Antalya
Mali-Ghana : 3-0
Buts de Hamari Traoré (3è min), El Bilal Touré (49è min), Amadou Haïdara (75è min).

Mali : Djigui Diarra, Massadio Haïdara, Mamadou Fofana, Falaye Sacko, Hamari Traoré (cap), Lassana Coulibaly, Cheick Doucouré, El Bilal Touré, Amadou Haïdara, Kévin Zohi (Charles Traoré, 83è min), Kalifa Coulibaly (Adama Traoré «Malouda», 74è min).
Entraîneur : Mohamed Magassouba.

Laisser une réponse