Mali : Une vague de nominations au sein de l’Armée

0
1089

A travers plusieurs décrets qu’il a signés ces derniers jours, le président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), colonel Assimi Goïta, a procédé à des nominations au niveau du commandement au sein des Forces armées maliennes (FAMa).

Le premier décret signé par le président du CNSP a concerné la Sécurité d’Etat (SE). Cette structure clé des renseignements et de la sécurité nationale a un nouveau directeur depuis le 24 août dernier. Dirigée par le général Moussa Diawara jusqu’à la démission du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta le 18 août dernier, la direction de la SE est désormais dirigée par le colonel-major Lassana Doumbia, précédemment responsable des transmissions et des télécommunications des Armées.

La Garde nationale est concernée par cette vague de changements opérée par les nouvelles autorités du pays. Le président du CNSP a, en effet, promu le colonel Elisée Jean Dao comme chef d’état-major de la Garde nationale. Auparavant, il avait responsabilisé le général de brigade Oumar Diarra en qualité de chef d’état-major général des Armées. Ce dernier remplace le général de division Abdoulaye Coulibaly qui était en poste depuis le 24 mars 2019.

Le président du CNSP a aussi nommé le colonel Elhalifa Coulibaly comme directeur des transmissions et des télécommunications des Armées. Le colonel Oumar Yoro Sidibé de l’Armée de l’air se voit confier la direction du Commissariat des Armées.

D’autres changements opérés au niveau du commandement des Forces armées maliennes concernent la direction du matériel, des hydrocarbures et du transport des Armées. A ce niveau, le colonel Badara Aliou Diop de l’Armée de terre a été promu. Il remplace le général Moustapha Drabo qui était à ce poste depuis le 17 mai 2012.

Au niveau du ministère de la Défense et des Anciens combattants, le général de brigade aérienne Souleymane Doucouré a été promu secrétaire général en remplacement du général de brigade Ibrahim Fané.

En plus des militaires, le président du CNSP a nommé, Dr Youssouf Coulibaly, professeur d’enseignement supérieur en qualité de conseiller spécial chargé des affaires juridiques. Également, Moussa Camara, gestionnaire des ressources humaines en qualité de conseiller spécial chargé des ressources humaines tandis que Dr Cheick Oumar Traoré, consultant en communication s’est vu confier le poste de conseiller spécial du président du Comité chargé de l’information et de la communication.

D. DIAMA

Laisser une réponse