Mami Wata ou le surf vu d’Afrique

0
280

Avec des spots encore très peu connus, les côtes africaines attirent de plus en plus les amateurs de surf du monde entier. La marque sud-africaine Mami Wata l’a bien compris et compte sur cette nouvelle vague pour mettre la culture africaine au cœur de l’Océan.
La marque confectionne des vêtements, des planches et des accessoires exclusivement dédiés au surf. Tous les produits sont fabriqués localement, avec des matériaux durables. L’idée étant de faire profiter du succès de ce sport à l’économie du pays, en créant des emplois directs et indirects.
À travers cette initiative, les fondateurs de Mami Wata souhaitent également offrir un visage plus diversifié au monde du surf. Ce dernier est mondialement dominé par des marques australiennes et américaines dont la perception se limite généralement au surfer blond aux yeux bleus, parfaitement sculpté. Une image très éloignée des réalités africaines…
Les stéréotypes du surf tout droit venu de l’Occident font donc place aux symboliques typiquement africaines. Cela commence par le nom de la marque, « Mami Wata », une figure incontournable de la divinité aquatique du continent noir. Une représentation qui illustre parfaitement la vision du surf en Afrique des créateurs.
Les références ne s’arrêtent pas là. Le design des différents produits sont tous inspirés des cultures et histoires africaines. Le surf devient une exploration, un voyage à travers tout un continent, mais également un sport auquel Monsieur et Madame tout le monde, de n’importe quel horizon, peut se reconnaître. Une vision qui se marie bien avec celle des côtes authentiques, sauvages et (encore) intactes du continent.

Zena TRAORÉ-DIAKITÉ
Fondatrice & Directrice
de Kennyce
Consulting & Formation

Laisser une réponse