Manifestation au Mali : Des activités sous cloche dans la ville de Bamako

0
276

La manifestation de ce vendredi 19 juin suscite l’inquiétude chez les habitants de Bamako, la capitale du Mali. La crainte que la manifestation ne dégénère et ne prenne une tournure dramatique en est la cause.

Plusieurs activités sont en effet paralysées à travers la ville. Les forces de l’ordre ont été déployées notamment au niveau de certaines institutions de la République et des points névralgiques de la ville comme le tronçon de Djicoroni Para menant à Sebenikoro dans la Commune IV.

De nombreuses boutiques n’ont pas ouvert leurs portes et celles qui étaient ouvertes ont fermé très tôt. Le Grand marché, habituellement grouillant de monde, tourne au ralenti. Dans certains secteurs, par prudence, les habitants ont préféré rester chez eux et interdisent aux mômes de mettre le nez dehors. « Je préfère ne même pas sortir pour assister au rassemblement au regard de la tension dans l’air », confie un habitant, visiblement inquiet.

Au même moment, dans la circulation routière, beaucoup d’usagers s’empressent de rentrer à la maison. Certaines banques et institutions financières n’ont pas respecté les horaires habituels. La courbe de l’absentéisme est montée en flèche dans l’administration d’Etat. Des structures privées ont demandé à leurs agents de regagner leurs domiciles avant l’heure du rassemblement.

La sécurité au niveau de la cité administrative, de l’Assemblée nationale, du ministère de la Défense et de la résidence du président de la République a également été renforcée. C’est dire à quel point les Bamakois sont habités par l’inquiétude. Beaucoup prient pour que les choses se passent dans le calme.

T. CAMARA

Laisser une réponse